MAROC
29/06/2018 17h:56 CET

Le musée national du tissage et du tapis ouvre ses portes à Marrakech

Un nouvel écrin pour un savoir-faire ancestral.

Fondation nationale des musees FNM

CULTURE - L’artisanat marocain se taille la part du lion dans les musées nationaux. Après la céramique qui a retrouvé des couleurs dans le nouveau musée de Safi, c’est au tour du tissage et du tapis de se voir offrir un espace muséal, cette fois-ci à Marrakech.

Jeudi 28 juin, le nouveau musée national du tissage et du tapis a ouvert ses portes dans la ville ocre, au sein du palais Dar Si Saïd dans la vieille médina, après plusieurs mois de restauration. 

Présenté hier par le président de la Fondation nationale des musées (FNM) Mehdi Qotbi, en présence, notamment, du ministre du Tourisme Mohamed Sajid, du wali de la région et du consul général de France, le nouveau musée met en valeur un savoir-faire ancestral.

Fondation nationale des musees FNM
Handira, cape portée par la femme, Moyen-Atlas, début du 19e siècle.

L’exposition permanente se décline en deux axes, faisant chacun la distinction entre production rurale et citadine. La collection de tissages, constituée en fonction des différents supports utilisés (velours, soie, brocart, cuir, laine) et des produits obtenus (caftans, sacs, babouches, handira, jellaba) est complétée par un ensemble d’objets visant à inscrire le tissage dans son environnement. Les visiteurs pourront ainsi découvrir des bijoux, accessoires d’apparat féminin, armes et autres objets du quotidien.

Le deuxième axe est dédié au tapis en tant que “jalon social et historique”. Tapis citadins provenant de la région de Rabat, Médiouna et Casablanca, repérables grâce à leur encadrement de plusieurs bandes et leur motif octogonal au centre, et tapis ruraux des montagnes de l’Atlas, du Haouz et de l’Oriental. En fonction des régions, époques et tribus, les tapis changent de forme, de couleur et de motifs, qu’ils soient géométriques (losanges, carrés, croix, hexagones, triangles) ou floraux.

FONDATION NATIONALE DES MUSEES FNM
Tapis du Haut-Atlas, début du 20e siècle, musée Dar Si Saïd.

“Ce musée met en évidence un savoir-faire national tout en rendant hommage à chacune des régions du Maroc”, explique Mehdi Qotbi au HuffPost Maroc, précisant que plusieurs tapis rares, dont certains datant du 18e siècle, sont exposés dans le musée.

Le président de la FNM, lui-même fils de tisseuse, dit s’être “beaucoup investi” dans la réhabilitation du musée. “En tant qu’artiste peintre, j’ai découvert la modernité et l’abstraction sortis des mains et du coeur de ces femmes de manière spontanée, bien avant le 20e siècle et le développement de l’art abstrait”, confie-t-il.

En plus de montrer la diversité et la richesse des tissages et tapis marocains, le musée aspire, à travers cette exposition, ”à devenir une référence de conservation du tapis et un centre de diffusion de l’information relative à ce savoir-faire ancestral vulnérable”, indique la FNM dans un communiqué. Ainsi, une salle regroupe tout le processus de fabrication des tapis et du tissage de la laine.

FONDATION NATIONALE DES MUSEES FNM
Ceintures de femmes, tissage citadin, début du 20e siècle, musée Dar Si Saïd.

Dans sa stratégie de démocratisation de l’offre culturelle au Maroc, la FNM souhaite également permettre à la population du quartier dans lequel se trouve le musée de se l’approprier. “Nous avons invité, lors de l’ouverture, des enfants du quartier, des artisans et des anciens employés de Dar Si Saïd”, indique Mehdi Qotbi. “Nous souhaitons également mettre en place un système de gratuité pour les habitants du quartier sur présentation de leur carte d’identité”.

Après le musée des cultures méditerranéennes réouvert en 2016 dans la kasbah de Tanger, le musée de l’histoire et des civilisations relancé en 2017 dans l’ancien musée archéologique de Rabat, le musée national de la céramique à Safi et le musée des confluences de Dar El Bacha à Marrakech en 2018, ce nouveau musée marrakchi est le cinquième à être réhabilité par la FNM en trois ans. D’autres musées nationaux devraient prochainement ouvrir à Meknès, Tétouan et Fès.

Carnet pratique

Dar Si Saïd, musée national du tissage et du tapis 
Derb El Bahia, Riad Zitoun Jdid, Marrakech

Ouvert du lundi au dimanche de 10h00 à 18h00. Fermé le mardi.

Tarifs: Adultes (20 DH), enfants de plus de 12 ans (10 DH), enfants de moins de 12 ans (5 DH). L’accès est gratuit le vendredi pour les nationaux et les résidents étrangers au Maroc, sur présentation de leur carte de séjour. L’accès est gratuit le mercredi pour les étudiants, sur présentation de leur carte d’étudiant.