ALGÉRIE
08/04/2019 12h:20 CET

Le MSP va boycotter la réunion des deux chambres du parlement

RYAD KRAMDI via Getty Images

Le Mouvement pour la Société de la Paix (MSP) a annoncé lundi 8 avril que les élus du parti vont boycotter la réunion des deux chambres du parlement prévue mardi et censée nominer le président du Conseil de la Nation comme chef d’Etat par intérim.

“Participer à cette session serait une confirmation automatique de Abdelkader Bensalah comme chef de l’Etat, ce qui est en contradiction avec les revendications du peuple exprimées clairement par le hirak populaire”, a indiqué le MSP dans un communiqué. 

Le parti a également considéré que la démission du président Abdelaziz Bouteflika, annoncée le 2 avril, est “définitive” selon la Constitution et que la réunion des deux chambres du parlement n’est une “formalité” selon l’article 102.

Le MSP a en outre réaffirmé sa position quant à la solution de l’article 102, rappelant qu’il s’agit d’une solution “si elle est accompagnée des réformes politiques qui garantissent la concrétisation de la volonté populaire à travers des élections libres et transparentes”, ainsi que “les autres dispositions qui garantissent une transition démocratique réussie”.

Le parti de Abderrazak Makri veut enfin que “l’institution militaire se limite à l’accompagnement de la transition politique et que le hirak se poursuive jusqu’à la concrétisation de la volonté populaire”.