TUNISIE
25/06/2018 11h:33 CET

Le ministre du Commerce Omar El Behi explique pourquoi le prix du carburant a augmenté

Le ministère de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables avait annoncé samedi une nouvelle hausse des prix des carburants

Facebook

Intervenant, lundi, sur les ondes de Shems FM, le ministre du Commerce, Omar El Behi est revenu sur la revue à la hausse du prix du carburant, durant la nuit du vendredi à samedi 23 juin 2018. Une augmentation de 75 millimes évaluée à 4.4%.

Un ajustement obligatoire

Selon le ministre du Commerce, l’augmentation au niveau du prix du carburant n’est qu’un ajustement nécessaire, expliquant que le prix du baril de pétrole est très volatile et qu’il est difficile de prédire ses fluctuations.

À cet égard, il a expliqué que la loi des Finances 2018 n’avait pas prévu une telle hausse du prix du baril.

Dans ce sens, il a indiqué qu’il existe un décalage entre le prix du baril sur lequel la loi des Finances 2018 s’est basée -qui est d’une valeur de 55 dollars le baril- et son prix aujourd’hui. “L’augmentation du prix du baril aujourd’hui coûte 120 millions de dollars à la caisse de compensation. Pour éviter ce déficit, l’État est obligé de faire des ajustements de ce genre” a-t-il indiqué avant de poursuivre que “le glissement du dinar, qui ne cesse de reculer face au dollar américain, joue un rôle important dans tout ça”.

Omar El Behi a assuré, dans ce même contexte, que cette augmentations des prix des carburants ne suffira pas à combler la différence entre le prix actuel du baril pétrole et celui prévu par la loi de Finances 2018.

Le ministère de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables avait annoncé samedi une nouvelle hausse des prix des carburants comme suit:

-Essence sans plomb : 1925 millimes/l
-Gasoil s’en souffre : 1685 millimes/l
-Gasoil ordinaire : 1405 millimes/l

Un nouveau carburant super sans plomb premium a également été lancé sur le marché, d’une valeur de 2100 millimes le litre, ainsi qu’un carburant gasoil Premium sans soufre à 1850 millimes le litre.

LIRE AUSSI

Nouvelle augmentation du prix du carburant, les automobilistes inquiets

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.