TUNISIE
16/05/2018 17h:12 CET | Actualisé 16/05/2018 17h:18 CET

Le ministre du commerce appelle à éviter la frénésie d’achat au cours du mois de Ramadan

Tous les produits de consommation seront disponibles, vu la prise des mesures nécessaires permettant un approvisionnement régulier.

Taieb Khouni

Le ministre du commerce Omar El Behi a appelé les Tunisiens, à l’occasion du mois de Ramadan, à éviter la frénésie d’achat et le stockage des produits de consommation à savoir les légumes, fruits et viandes.

Intervenant, au cours d’une conférence de presse tenue, mercredi, au palais du Gouvernement à la Kasbah, il a ajouté que tous les produits de consommation seront disponibles, vu la prise des mesures nécessaires permettant un approvisionnement régulier.

 

Il a avancé, dans ce cadre, que son département a engagé, depuis des mois, en collaboration avec les parties professionnelles intervenantes, les préparatifs nécessaires pour le mois de Ramadan, pendant lequel la consommation augmente d’une manière notable et constitué des stocks de régulation, notamment des produits de base, outre la programmation de l’importation des viandes rouges, pour maîtriser la demande et ajuster les prix. Le ministre a mis l’accent sur le développement du rythme d’approvisionnement avant Ramadan avec un chiffre record de l’approvisionnement du marché de gros de Bir El Kasaa pour enregistrer l’entrée de 2340 tonnes de fruits, légumes et poissons.

Il a souligné, par ailleurs, la baisse des prix de certains produits, au cours de la dernière période, dont les pommes de terre, les tomates, l’oignon et le piment. Cependant, le ministre a noté une pression sur les volailles et les viandes rouges à cause d’un déficit structurel, ajoutant que le ministère a décidé d’importer 4 conteneurs de viandes rouges chaque semaine, à travers la société Ellouhoum afin d’ajuster l’offre.

Pour ce qui est des volailles, il a souligné que le secteur connaît des pressions en raison du manque de programmation et de la multiplicité des maladies, causant la baisse de l’offre, l’augmentation de la demande et le renchérissement des prix, ajoutant que la prochaine période sera, toutefois, marquée par une certaine stabilisation ou baisse des prix de ce produit.

Au sujet de la viande d’agneau, il a mis l’accent sur une certaine baisse des prix, au cours de la dernière période, les prix variant entre 17 et 22 dinars. Concernant le lait, le ministre a souligné la disponibilité des quantités nécessaires à travers la programmation d’un stock de régulation de 29 millions de litres, soulignant la coordination avec les centrales laitières pour approvisionner les régions de l’intérieur qui enregistrent un manque d’approvisionnement.

Le ministre du commerce a souligné que son département appliquera la loi contre les contrevenants et les spéculateurs à travers la fermeture de leurs commerces, faisant savoir que 80 commerces ont été fermés, depuis le début de l’année.

Il a précisé que le ministre a interdit à 100 commerçants la vente de l’huile subventionnée et le sucre, dans le cadre du renforcement du contrôle des produits subventionnés et a mis en place des points de vente des produits subventionnés dans les zones rurales.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.