MAROC
27/11/2018 15h:48 CET

Le Maroc réaffirme son soutien au Cameroun pour l'organisation de la CAN 2019

Le royaume veut soulever le trophée et non organiser la compétition.

ATTILA KISBENEDEK via Getty Images

FOOTBALL - Si remporter la CAN 2019 fait partie des objectifs du Maroc, l’organiser en revanche, beaucoup moins. Lors d’un point presse avec les médias marocains, lundi 26 novembre, le sélectionneur Hervé Renard, avec l’appui de Fouzi Lekjaâ, président de la Fédération marocaine royale de football (FRMF), a réitéré son soutien au Cameroun pour l’organisation de la compétition africaine.

Les rumeurs persistent quant à la délocalisation de l’organisation de la prochaine CAN au Maroc. Le Cameroun, pays qui accueillera la compétition, cumule les retards mais semble bien déterminé à organiser la coupe d’Afrique à domicile, en juin prochain. Il y a quelques mois, certains médias annonçaient un retrait de l’organisation au pays ouest africain, au profit du Maroc qui disposerait déjà des infrastructures nécessaires. 

CAN au Cameroun et nulle part ailleurs

Interrogé par le HuffPost Maroc en septembre dernier, un porte-parole de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) démentait catégoriquement cette information, ajoutant que les rumeurs de CAN au Maroc “sorties de nulle part” ont pour but de “provoquer des tensions”.

“C’est absolument faux!”, assurait-il à notre rédaction. “Il n’est pas question d’aller déposer une candidature lors de cette réunion de la CAF. Le Cameroun est toujours le pays organisateur de la CAN 2019. Il se peut que son dossier soit à nouveau examiné par le comité exécutif pour juger de son avancement, et si le comité estime que le Cameroun n’est pas en mesure d’organiser la compétition, alors il lancera un nouvel appel à candidature”, avait-il poursuivi, sans préciser toutefois si le Maroc comptait déposer une candidature. 

Le président de la FRMF a donc tranché et assuré “qu’aujourd’hui, il n’y a qu’un seul pays qui a été désigné pour abriter cette compétition, et c’est bel et bien le Cameroun” et souligné que compte tenu des relations sportives et “extra-sportives” unissant les deux pays, le Maroc se montre toujours aux côtés du Cameroun pour que la compétition continentale se déroule “dans les meilleures conditions”. 

“Montrer la superbe image du football marocain”

Devant la presse, le coach Renard est ferme: “notre objectif suprême, celui qui sera dans la tête de tous les Marocains, est de gagner la CAN 2019”, a-t-il indiqué, affirmant que le titre continental demeure la seule manière d’entériner tous les bons résultats atteints par le Maroc lors des dernières échéances. Il a fait savoir que l’équipe nationale dispose actuellement d’une “belle ossature” sur laquelle tout le monde compte dans la quête ultime du précieux trophée africain.

Face à l’immense pression que représente cette compétition, pas de panique du côté des joueurs et des membres du staff qui sont capables de la surmonter, souligne l’homme à la chemise immaculée qui veut “montrer la superbe image du football africain”.

Même son de cloche du côté de la FRMF. Pour Fouzi Lekjaâ, il est impératif de relever ce défi (la CAN, ndlr) “pratiquement oublié” depuis l’unique victoire du Maroc, en 1976. “Bien que, depuis le sacre de 1976, l’équipe nationale ait vu passer des générations exceptionnelles, on n’a jamais eu la chance de (re)remporter cette Coupe”, a-t-il regretté.