MAROC
04/07/2019 18h:01 CET

Le Maroc et les États-Unis réaffirment leur engagement dans la lutte antiterroriste

Des délégations venues du Maroc et des États-Unis se sont rencontrées le 3 juillet à Washington.

COOPÉRATION - Le 3 juillet à Washington, les États-Unis et le Maroc se sont réunis dans le cadre d’un programme stratégique visant à étendre leur collaboration contre le terrorisme.

L’ambassadeur américain et coordinateur de la lutte antiterroriste Nathan A. Sales a présidé cette rencontre aux côtés de Lalla Joumala, ambassadrice du Maroc aux États-Unis et d’Ismail Chekkori, directeur des questions globales au ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Les délégations marocaines et américaines ont tenu à réaffirmer leur engagement et leur volonté de lutter conjointement contre la menace terroriste, rapporte le département d’Etat américain dans un communiqué.

Elles ont par ailleurs discuté des futures stratégies à déployer pour mettre un terme aux actions de Daech ainsi qu’à celles des autres groupes terroristes en Afrique, et ont souligné le besoin urgent que les ressortissants étrangers affiliés à des groupes terroristes soient rapatriés dans leurs pays d’origine pour y être jugés.

Rappelons qu’en mars dernier, les États-Unis avaient déjà félicité le Maroc pour avoir rapatrié 8 de ses ressortissants, suspectés d’être des combattants de l’État islamique en Syrie. Les Américains avaient alors salué la démarche du royaume et “son engagement en faveur de la lutte contre le terrorisme”.

Les deux nations ont aussi accepté de mettre en place des actions visant à renforcer la sécurité aux frontières et la lutte contre le terrorisme nucléaire. 

La rencontre s’est terminée sur un engagement renouvelé des deux pays à renforcer chacun leurs dispositifs de sécurité, leur coopération judiciaire, ainsi que leur combat contre la cybercriminalité, tout en veillant à améliorer la gestion de leurs centres de réclusion.