25/10/2018 13h:12 CET | Actualisé 25/10/2018 13h:12 CET

Le Maroc dispose du 9ème meilleur marché financier africain

L’Algérie et la Tunisie ne figurent pas dans le ranking.

Youssef Boudlal / Reuters

ECONOMIE - Le Maroc grignote trois places au ranking des meilleurs marchés financiers africains réalisé par Barclays Afrique et l’OMFIF (Forum officiel des institutions monétaires et financières). Sur 20 marchés étudiés, le royaume occupe la 9e place et reste devancé par de plus fortes places financières à l’instar du Nigéria, de l’Afrique du Sud, du Botswana ou du Kenya. L’Égypte est classée 16e, tandis que l’Algérie et la Tunisie ne figurent pas dans le ranking.

Les cinq plus grandes économies figurant dans l’étude (Nigeria, Afrique du Sud, Égypte, Angola et le Maroc) ont également les plus grandes parts de marché à l’exportation. “Cependant, tous ces pays, à l’exception du Maroc, ont perdu du terrain au cours des cinq dernières années”, souligne l’étude.

Le document de la filiale africaine de la banque britannique met en exergue les opportunités macroéconomiques du royaume en sus de sa capacité à mobiliser les capitaux des investisseurs locaux. En revanche, le rapport pointe du doigt des défaillances de la profondeur du marché, l’accès aux devises ainsi que l’applicabilité des accords financiers. La transparence du marché, l’environnement fiscal et réglementaire sont, pour leur part, jugés moyens.