11/04/2018 17h:34 CET | Actualisé 11/04/2018 17h:34 CET

Le Maroc abritera un "village solaire" construit par des étudiants en 2019

Cette compétition internationale des “bâtiments verts”, qui a lieu tous les deux ans aux États-Unis, lance sa première édition africaine au Maroc.

Solar Decathlon Africa

DÉVELOPPEMENT DURABLE - Un “village solaire” sera présenté en septembre 2019 à Benguerir dans le cadre de la première édition du Solar Decathlon Africa. Cette compétition internationale des “bâtiments verts”, qui a lieu tous les deux ans aux États-Unis, lance sa première édition africaine au Maroc. 20 équipes représentant plus de 15 pays de quatre continents auront un an et demi pour construire la meilleure maison solaire.

Après avoir lancé un appel à candidatures en décembre dernier, l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) ont sélectionné début avril les 20 équipes issues de 40 universités qui participeront à cette édition, indique l’IRESEN dans un communiqué.

“La longue attente est terminée! Le 5 avril 2018, le comité de sélection a approuvé les équipes qui participeront au Solar Decathlon AFRICA”

Parmi les 20 équipes sélectionnées par un jury présidé par Richard King, le fondateur du Solar Decathlon, figure une dizaine d’équipes marocaines. Des équipes turques, allemandes, sénégalaises ou américaines ont également été retenues.

“Les équipes participantes ont comme objectif la conception et la construction d’habitations durables à hautes performances énergétiques, écologiques et utilisant l’énergie solaire comme unique source d’énergie durant la période d’un an et demi”, précise l’IRESEN. Un jury international sera chargé d’évaluer les maisons et le “village solaire” sera présenté au grand public.

Solar Decathlon Africa veut permettre aux étudiants, notamment africains, d’“acquérir une expérience pratique et un savoir-faire dans le domaine de la construction durable, de l’efficacité énergétique et de l’intégration des énergies renouvelables dans le bâtiment”.

Solar Decathlon Africa

“A travers cette édition africaine, l’UM6P et l’IRESEN contribueront à renforcer les capacités aux niveaux national et continental, à valoriser les matériaux locaux, à améliorer les performances énergétiques et proposer les modèles de villes durables de demain”, conclut l’IRESEN.

La compétition se compose de 10 concours distincts: architecture, ingénierie et construction, intérêt commercial, conditions de confort, appareils électroménagers, durabilité, vie de maison et divertissement, communications et conscience sociale, bilan d’énergie électrique et innovation. Chaque équipe sera évaluée dans chacun de ces concours, notés sur 100. L’équipe remportant le plus grand nombre de points à la fin de la compétition gagne.

L’IRESEN s’engage à soutenir les 20 équipes participantes, retenues dans le cadre de l’appel à candidatures. Elles recevront une aide de 50.000 dollars chacune au cours de deux phases d’évaluation. Les prix pour les vainqueurs de la compétition seront déterminés après la fin de la première phase.