ALGÉRIE
04/10/2019 11h:02 CET | Actualisé 04/10/2019 11h:09 CET

Le marathon international de Medghacen revient dans sa dixième édition

Plus de 1400 athlètes représentant 11 pays sont déjà inscrits

Marathon International De Medghacen/facebook
Marathon International De Medghacen

Organisé par l’Association des amis de Medghacen, la dixième édition du marathon international de Medghacen, aura lieu cette année ce 5 octobre 2019 à Batna, indique un communiqué de l’association.

 

Le coup d’envoi de  la course sera donné à partir du centre-ville de Batna, vers le tombeau de Medghacen, sur une distance réglementaire de 42,192 km.

En plus de cette épreuve reine, deux autres courses sont inscrites au programme: la première, entre Batna et Fesdis, sur une distance de 13 km, et la seconde entre Batna et El Madher, sur une distance de 26 km.

Plus de 1400 athlètes représentant 11 pays sont déjà inscrits, venant de France,
d’Angleterre, de Belgique, du Maroc et de la Tunisie et d’autres pays européens et africains. Cette année la remise des primes aux seniors se fera sur le site du Medghacen, pour les trois épreuves, Marathon, 26KM et 13KM.

Cela fait déjà dix années que l’Association des Amis de Medghacen a lancé la première édition du Marathon International de Medghacen en 2010. Cette première édition avait été marquée par  la participation de vétérans de la guerre d’indépendance venus de plusieurs wilayas et qui ont terminé la course. Dès 2011 le marathon devient international.

Cette manifestation sportive a été pensée dans le but de promouvoir d’une part  la course à pied, et d’œuvrer à la préservation et à la valorisation du du monument funéraire numide de Medghacen.

Le monument Medghacen est en état de dégradation inquiétante, il est le plus ancien témoin de l’architecture berbère préromaine, il est daté de 3 à 4 siècles av. J-C, et aurait été le tombeau d’un roi massyle ancêtre de Massinissa.

Depuis sa création, l’association a œuvré, par l’organisation de séminaires, de journées d’études et de conférences sur le Medghacen, qui ont permis de faire le point sur l’état des connaissances relatives au mausolée numide et d’établir un bilan sur les étapes de sa restauration.

L’association des Amis de Medghacen, n’a épargné aucun effort pour faire inscrire le tombeau dans différents programmes nationaux et internationaux, notamment en 2015, dans le “Programme d’appui à la protection et valorisation du patrimoine culturel en Algérie”, l’un des plus grands projets de l’UE avec le sud de la Méditerranée approuvé en 2012.

Ce programme prévoit la réalisation des travaux de conservation, restauration, réhabilitation et la mise en valeur du Tombeau de Medghacen.

Dans ce même communiqué l’association des amis de Medghacen, affirme avoir apporté toute l’aide et le soutien aux différentes actions menées dans le cadre de ce programme en collaboration avec la direction de la culture de Batna, afin que ce monument soit sauvé d’un péril imminent s’il reste dans cet état. Malgré ces efforts en début 2019, le Ministère de la Culture a rejeté l’étude remise par le bureau d’études dans sa totalité, estimant la qualité des rendus très en deçà des objectifs fixés en amont.

Ce coup d’arrêt brutal a mis encore une fois en veille la préservation des plus anciens fleurons de notre patrimoine architectural. “Pour notre part, nous ne déclarons pas forfait. Nous n’abandonnerons pas le Tombeau de Imedghassen aux outrages du temps et des irresponsables” promet l’association.