ALGÉRIE
23/04/2019 09h:53 CET

Le long métrage "Abou Leila" en compétition à la Semaine de la critique à Cannes

“Abou Leila” est produit par Thala Films

DR

Le long métrage de fiction “Abou Leila”, dernière production du réalisateur algérien Amine Sidi Boumediene, a été retenu en compétition de la 58e Semaine de la critique, une section parallèle du 72e Festival de Cannes prévu du 14 au 25 mai prochain, a appris l’APS auprès de la production.

 

 

Produit par Thala Films, “Abou Leila”, tourné en partie dans le grand sud algérien, est le premier long métrage de Amine Sidi Boumediene, réalisateur des courts métrages “Demain, Alger” et “El Djazira”.

Le film relate le périple de Samir et Lotfi, deux jeunes algériens qui se lancent en 1994 à la poursuite du dangereux terroriste Abou Leila à travers le Sahara, après leur fuite d’Alger frappée par une vague de violence terroriste, lit-on sur le synopsis de cette œuvre qui n’a pas encore été projetée.

Avec le même producteur, Amine Sidi Boumediene a décroché les prix de la meilleure production et celui du meilleur film du monde arabe au Festival international du film d’Abu Dhabi en 2012.

Dans la section “Un certain regard” le premier long métrage de la réalisatrice Mounia Meddour, intitulé “Papicha”, a lui aussi été sélectionné en compétition aux côtés de “La femme de mon frère” de la Canadienne Monia Chokri, “Jeanne” du cinéaste français Bruno Dumont, ou encore  le film d’animation “Les hirondelles de Kaboul” (France), coréalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbe-Mevellec et inspiré du roman éponyme de l’Algérien Yasmina Khadra.