TUNISIE
09/07/2018 13h:20 CET

Le lait est-il un aliment indispensable à une alimentation équilibrée ? La nutritionniste Mariem Toukebri répond

Selon l’INS, la consommation de lait en Tunisie a doublé en seulement 10 ans.

Click&Boo via Getty Images

“Bois beaucoup de lait si tu veux grandir”, “le lait, c’est plein de calcium,” “il ne faut pas sauter le petit-déjeuner..” Qui n’a pas entendu ces petites phrases qui sonnent depuis notre enfance? 

Le lait, cet aliment riche en calcium, est pour certains enfants, adolescents ou même adultes, un produit vital et primordial pour garder une bonne santé. Mais est-ce vrai? Est-il vraiment indispensable à une alimentation équilibrée?

Entre mythes et réalités, ce liquide de couleur blanche rassurante, suscite aujourd’hui une vive controverse. En effet, depuis quelques années le débat fait rage entre les professionnels de la santé et les industriels de l’agroalimentaire et les études se succèdent pour en dévoiler ses secrets. 

Idem en Tunisie, où le lait fait énormément parler de lui ces derniers jours notamment sur fond de crise du secteur laitier. 

Tout d’abord, quels sont ses bienfaits?

Composé de 90% d’eau, le lait est avant tout hydratant. “Il contient des protéines de bonne valeur biologique qui aident à la constitution et au renouvellement des cellules dans l’organismes. C’est le produit le plus riche en calcium” a confié la nutritionniste Mariem Toukebri au HuffPost Tunisie.

“Le calcium est indispensable à la minéralisation des os et des dents, à la contraction musculaire et à la régulation de la pression artérielle” a-t-elle ajouté. 

Existe-t-il vraiment un risque si on ne boit pas assez de lait?

D’après la nutritionniste, “si on ne boit pas assez de lait, mais qu’on consomme d’autres produits laitiers de la même valeur nutritionnelle comme les yaourts et les fromages, il n’y a pas de risque sur la santé”.

En effet, pour garder une alimentation saine et équilibrée, la nutritionniste souligne la nécessité de consommer quotidiennement le lait et/ou les produits laitiers, afin d’éviter les risques d’ostéoporose par carence en calcium.

Et boire beaucoup de lait est-il dangereux?  

Selon la spécialiste, consommer le lait en grande quantité pourrait avoir des conséquences néfastes sur la santé. “Comme tout produit alimentaire d’origine animale, le lait en grande quantité pourrait augmenter l’acidité de l’organisme. Cette acidité serait à l’origine de certaines maladies inflammatoires” a-t-elle expliqué.

Ainsi, pour combattre cette acidité, “l’organisme puise dans les réserves de calcium contenus dans les tissus, ce qui augmente la fragilisation des os” a-t-elle fait savoir.

Par quoi peut-on remplacer le lait?

fcafotodigital via Getty Images

“Outre le lait, le calcium est aussi présent dans plusieurs autres aliments avec des taux d’assimilation différents, tels que les épinards et les autres légumes à feuilles vertes, fruits oléagineux et graines tels que les amandes, pistaches, sésames… mais aussi les sardines surtout consommées avec les arêtes, ou encore les algues marines, et bien d’autres encore” précise la nutritionniste.

En effet, tous ces aliments sont de très bonnes sources de calcium, qui associés avec un bon apport d’eau combleront aisément les besoins journaliers de tout individu.

Pour atteindre un apport suffisant en calcium, l’experte conseille de: 200g d’épinards, 100g de sardines avec arêtes, 100g d’amandes et 1,5 litre d’eau minérale couvrent presque les besoins journaliers en calcium pour un adulte.

Pour ceux qui souffrent d’intolérance au lactose, ces derniers “peuvent trouver leur bonheur dans les produits laitiers fermentés tels que le yaourt, le petit lait et le lait caillé (lben et raieb), ou le fromage… dans lesquels le lactose est transformé en acide lactique, très digeste” a révélé Toukebri.

Selon l’Institut National de la Statistique (INS), la consommation de lait en Tunisie a doublé en seulement 10 ans. “109,7 litres de lait/personne en 2015 contre uniquement 53,9 litres/personne en 2005” a conclu la nutritionniste.

ronstik via Getty Images

La crise du lait s’étire depuis quelques années en Tunisie et s’est fortement accentuée depuis ces derniers mois. Les craintes sont de plus en plus fortes, notamment après les multiples menaces de suspendre même la production de lait.

Les éleveurs de vaches laitières, les collecteurs et transformateurs de lait, ont d’ailleurs mis en garde contre l’effondrement de l’ensemble de la filière en Tunisie.

Il est à rappeler que la filière du lait en Tunisie compte pas moins de 112.000 éleveurs pour la plupart (82.8%) de petits éleveurs possédant de 1 à 5 vaches. Ils accomplissent 40% des journées de travail dans le secteur agricole et contribuent à hauteur de 11% dans la valeur de la production agricole.


La production totale du lait en Tunisie s’élève à 1.413 millions de litres par an, dont 995 millions de litres sont traitées et transformées par les unités industrielles.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.