TUNISIE
11/04/2019 20h:29 CET | Actualisé 11/04/2019 20h:31 CET

Le juge d'instruction émet un mandat d'arrêt contre l'expert de l'ONU Moncef Kartas

C'est ce qu'a affirmé Sofien Sliti, porte-parle du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.

Linkedin / Moncef Kartas

Le juge d’instruction du pôle judiciaire de la lutte contre le terrorisme a émis un mandat d’arrêt contre l’expert onusien Moncef Kortas et une autre personne, pour détention de documents confidentiels contenant des renseignements et des données sensibles touchant à la sécurité nationale. en lien avec la lutte antiterroriste et leur divulgation de manière illégale a affirmé Sofien Sliti, porte-parle du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme à la radio Mosaïque FM.

Le ministère de l’Intérieur avait indiqué que les unités spécialisées ont arrêté, le 26 mars, deux personnes portant la nationalité tunisienne soupçonnées d’espionnage.

Cette arrestation intervient à la suite d’une filature qui a débuté en 2018 et après coordination avec le ministère public près le Tribunal de première instance de Tunis.

Selon la même source, l’arrestation a permis de saisir, chez les deux personnes, des documents confidentiels contenant des renseignements et des données sensibles touchant à la sécurité nationale.

“Des équipements d’interception et de brouillage de communications ainsi que du matériel servant au balayage radio ont été saisis” avait indiqué le ministère.

Le porte-parole du Pôle judiciaire de lutte antiterroriste, Sofiène Sliti, avait expliqué que l’expert onusien  “ne bénéficie pas de l’immunité tel qu’il a été relayé”. 

Il a estimé que l’expert onusien soupçonné d’espionnage “ne peut pas bénéficier de l’immunité dans la mesure où l’affaire dont il fait l’objet concerne des intérêts personnels”.

En vertu de la Convention sur les privilèges et immunités des Nations Unies approuvée par l’Assemblée générale de l’ONU le 13 février 1946, a-t-il relevé, “les privilèges et immunités sont accordés aux fonctionnaires uniquement dans l’intérêt des Nations Unies et non à leur avantage personnel”.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.