ALGÉRIE
14/10/2019 16h:37 CET

Le journaliste Adel Azeb Cheikh en détention provisoire à El Oued

Facebook/ Adel Azeb Cheikh
Adel Azeb Cheikh

Le journaliste de Radio Oued Souf Adel Azeb Cheikh est mis en détention provisoire à El Oued depuis ce lundi 14 octobre, selon des sources locales. Il lui serait reproché la publication récente sur sa page Facebook d’un rassemblement des chômeurs de la région devant l’Agence de l’emploi. Le directeur de l’agence aurait déposé plainte pour “publication d’images sans autorisation de l’auteur, injures et insultes”, entraînant la mise aux arrêts de trois jeunes protestataires. Mais, d’après les mêmes sources, les autorités locales ne semblent pas apprécier le suivi régulier que fait Adel Azeb Cheikh du mouvement de contestation populaire depuis le début en février 2019. Chaque vendredi, le journaliste publie des vidéos des marches réclamant le changement politique dans le pays. Le samedi 12 octobre 2019, le journaliste a publié un poste pour annoncer que “la pieuvre de la bande est gênée” (par ses publications). “Elle menace de nous arrêter. Nous résistons pour vivre dans l’Algérie démocratique, salutation aux gens honnêtes au sein des institutions de l’Etat, de l’armée et du peuple”, a-t-il écrit. Ses amis ont ajouté le hashtag “Assaha laysat jarima” (le journalisme n’est pas un crime). Le 7 octobre Adel Azeb Cheikh a signalé le blocage de son compte et sa page Facebook, récupérés après. Le journaliste publie souvent des photos ou des vidéos sur la situation des secteurs de la santé et de l’éducation dans la région du Souf. Il critique régulièrement les élus et les responsables locaux pour leur “incapacité” à régler les problèmes de la population.