MAROC
22/02/2019 13h:09 CET

La FRMF sévit après les actes de hooliganisme au stade d'Oujda

Des violences ont éclaté après le coup de sifflet final du derby de l'Oriental.

HOOLIGANISME - Des violences intenses ont éclaté ce mercredi 20 février, après le coup de sifflet final du match opposant la Renaissance sportive de Berkane au Mouloudia d’Oujda, comptant pour un match retard de la 16e journée de la Botola Pro Maroc Télécom. Tandis que les deux clubs de la région orientale se disputaient sur le rectangle vert, un autre match s’est joué dans les tribunes à l’issue de la rencontre.

Quelques instants déjà avant le coup de sifflet final, les groupes de supporters Oujdis ont commencé à jeter des pierres et arracher des bars de fer pour attaquer les supporters Berkanis, avant d’envahir la pelouse du stade. Plusieurs sièges et des poteaux ont également été arrachés, dans ce stade qui vient d’être rénové, tandis qu’un véhicule de police a par ailleurs été endommagé, précise l’AFP. Les violences ont fait des blessés parmi les forces de l’ordre, poursuit l’agence de presse. 

À l’issue du match, 42 personnes ont été arrêtées, rapporte l’AFP, pour des motifs divers allant de la violence, aux jets de pierres, en passant par la provocation de dégâts dans le stade. Les hooligans ont contraint à mettre à l’abri les joueurs de la Renaissance sportive de Berkane dans les vestiaires de l’enceinte pendant près de huit heures, avant d’être emmenés en ville à Oujda à bord d’un fourgon policier pour qu’ils ne soient pas repérés par les supporters Oujdis, rapporte pour sa part le journal Assabah

Réagissant à ce désastre, la commission centrale de discipline et du fair-play de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a publié un communiqué dans lequel elle annonce que le Mouloudia d’Oujda sera privé durant cinq rencontres de son public, ajoutant qu’une amende de 85.000 DH lui sera infligée. La Renaissance sportive de Berkane a écopé, quant à elle, d’une amende de 10.000 DH, et disputera deux rencontres sans ses supporters, lit-on dans le communiqué de la FRMF.

L’instance de Fouzi Lekjaa a par ailleurs dénoncé et rejeté ces actes, les qualifiants d’irresponsables, passibles de sanctions et portant atteinte à l’image du football marocain. La FRMF appelle l’ensemble des intervenants à la mobilisation pour lutter et éradiquer le fléau de la violence sous toutes ses formes.

Le Mouloudia d’Oujda s’est imposé 1-0 lors de ce match joué sur la pelouse du Stade d’Honneur d’Oujda. Le seul but de la rencontre a été signé Abdellah Khafifi, à la 54e minute de jeu.