18/02/2019 11h:14 CET | Actualisé 18/02/2019 11h:14 CET

Le groupe PSA Maroc atteint un record pour les achats de composants automobile en 2018

Son chiffre d’affaires d’achats a doublé en trois ans pour atteindre l'année passée un total de près de 700M€.

MOULAY HAFID ELALAMY/TWITTER
Lancement de la 2e tranche du projet PSA en 2017 en présence de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique, et du président du groupe PSA, Carlos Tavares.

AUTOMOBILE - L’année 2018 marque un record pour le groupe PSA Maroc (Citroën, DS Automobiles, Peugeot et Opel). Avec sa stratégie de développement dans la région Moyen-Orient et Afrique, son chiffre d’affaires d’achats a doublé par rapport à 2015 pour atteindre un total de près de 700M€ l’année dernière, annonce le groupe dans un communiqué. 

Pour atteindre ce sourcing global, PSA Maroc s’est appuyé sur l’écosystème du groupe qui se trouve dans la région et en Europe. “Au Maroc, ce sont plus de 63 sites fournisseurs qui alimentent les usines du Groupe PSA, dont 27 en Greenfield”, ajoute le document.

Lancement de la production à Kénitra cette année 

“Les engagements pris publiquement par le Groupe PSA il y a 3 ans sont tenus et dépassés grâce au démarrage du site de Kenitra cette année”, a déclaré Jean-Christophe Quemard, vice-président exécutif pour les régions Moyen-Orient et Afrique. 

L’usine de Kénitra produira des moteurs et des véhicules pour les 4 marques de PSA Maroc, Citroën, DS Automobiles, Peugeot et Opel. Le premier objectif est fixé à 100.000 véhicules par an. Dès 2020, le groupe “verra sa capacité de production portée à 200.000 véhicules par an”.

“Le Groupe PSA contribue très largement à la création d’emplois directs et
indirect, au développement de nouveaux métiers à fort contenu technologique et à la consolidation de la balance commerciale du pays”, ajoute le dernier communiqué du groupe.