MAROC
19/09/2019 11h:49 CET

Le groupe MBC lance une nouvelle chaîne qui cible son public au Maghreb

Le lancement officiel est prévu à la fin du mois d'octobre prochain.

MBC/Twitter
Lancement de MBC 5

MÉDIAS - Nouveau né dans le paysage audiovisuel maghrébin. En début de semaine, le groupe saoudien MBC annonçait le lancement prochain d’une chaîne dédiée au public maghrébin baptisée MBC 5. 

Le lancement test se fera le 21 septembre à l’occasion du premier épisode (de la saison) de “The Voice”, une des émissions phares du groupe. Et après une période d’essai de quelques jours, le lancement officiel se fera vers la fin du mois d’octobre.

A la tête de la chaîne, Mohamed Abdel Motaal, qui dirige déjà MBC Egypte, tandis que Mustapha Benali, ancien DG de la chaîne casablancaise 2M en sera le conseiller. Les deux hommes seront entourés d’une équipe composée de 70 personnes.

MBC 5 (à prononcer “cinq” et non “five”) promet de rester “fidèle au patrimoine culturel et historique qui fait la richesse des pays du Maghreb, et contribuera à l’enrichir encore plus”, rapporte un communiqué de la chaîne émergente. Autres promesses données par le groupe: “stimuler les investissements, développer considérablement les productions nationales et contribuer ainsi à la promotion et à l’expansion du marché”.

“Ceci permettra de créer de nouvelles opportunités d’emplois, particulièrement chez les jeunes, et favorisera les échanges d’expériences tant sur le plan local et régional que sur l’international”, poursuit le communiqué.

Lancement test

Les spectateurs marocains ne sont pas étrangers au groupe dont ils suivent les programmes de télé-réalité, variétés ou séries internationales, entre autres. “La relation de MBC avec le public marocain ne date pas d’aujourd’hui, mais de 1991 quand MBC 1 a été lancée à Londres”, affirme au HuffPost Maroc Mazen Hayek, porte-parole du groupe MBC. Et de préciser que “MBC 2 fait partie des 5 chaînes les plus regardées par le public marocain, MBC 4 se trouve, elle, dans le top 10”.

Après le lancement de MBC Egypte en 2012 et MBC Irak en février dernier, le groupe poursuit donc son chemin avec cette nouvelle chaîne ciblant un public régional. “On a considéré que le moment était venu de lancer une chaîne mettant en avant la culture locale et où le téléspectateur trouvera quelque chose de totalement différent de ce qu’il voit dans le paysage audiovisuel actuel”, explique le porte-parole du groupe.

L’inauguration servira, avant tout, de test pour la chaîne avant le dévoilement de la grille du ramadan. “On démarre le 21 septembre avec “The Voice” mais la chaîne aura un mois d’essai, puis la grille des programmes verra le jour graduellement, et va se compléter au fur et à mesure”, continue Mazen Hayek.

Dounia et Muhannad 

Parmi les programmes déjà annoncés par la chaîne, on retrouve notamment “Khaled w Hbabou”, un programme de variétés qui sera présenté par le célèbre chanteur Cheb Khaled et “Dar Darkoum”, une comédie où les stars du Maghreb seront mises en avant, avec pour vedettes principales les deux comédiens Driss et Mehdi. Sur la liste des programmes figurent également “Jwabek Dahab”, une émission qui proposera aux gagnants, issus de tout le Maghreb, “des récompenses en or” et “Asrar Nissae”, programme social, centré sur la vie et les secrets d’un groupe d’amies.

MBC 5 propose, par ailleurs, une série avec pour héroïne la chanteuse marocaine Dounia Batma, et l’émission “Masrah Al Maghreb”, une “belle initiative que l’on a d’abord mise en place en Egypte. Nous allons emmener le théâtre vers le grand public”, annonce le porte-parole. 

Les séries turques feront aussi leur retour sur MBC à l’occasion. En effet, la chaîne compte programmer notamment “Istidam” (“Collusion”), série turque ayant pour héros un visage rendu célèbre dans le monde arabe par MBC Kivanç Tatlıtuğ, connu auprès des Marocains par “Muhannad”, un des rôles qu’il avait interprété. 

Une première grille sera, pour l’instant, ciblée sur le public marocain. “On a dû précipiter le lancement, la première grille de programme sera d’abord proche du Maroc, mais, avec le temps, la chaîne tâchera d’augmenter la dose de l’Algérie et Tunisie tout en renforçant ses programmes visant le Maroc”, affirme le porte-parole.

C’est un concurrent de poids qui prend place dans le paysage audiovisuel marocain, au moment où les chaînes publiques marocaines, récemment épinglées par le rapport de la cour des comptes, sont de moins en moins populaires auprès du public marocain qui se tourne désormais vers les chaînes satellitaires et les plateformes de streaming.