ALGÉRIE
25/04/2019 12h:03 CET | Actualisé 25/04/2019 12h:04 CET

Le Général à la retraite Benhadid exhorte Gaïd Salah de sortir du cadre de la constitution

DR

Dans une lettre ouverte au Chef d’état-major, Ahmed Gaïd Salah publiée par El Watan et El Khabar, le général à la retraite Hocine Benhadid appelle à trouver une solution politique à la crise en dehors du cadre d’une Constitution qu’il estime “taillée sur mesure par un pouvoir qui refuse toute ouverture démocratique”.

“Si la solution constitutionnelle a permis une avancée par le biais de l’activation de l’Art 102, vouloir à tout prix rester dans le cadre de cette constitution ne peut que mener à une situation de blocage politique, annonciateur de tous les dangers. Par contre la solution politique sera annonciatrice de la stabilité politique à laquelle nous aspirons tous”, écrit Hocine Benhadid. 

Pour le général à la retraite, “la solution constitutionnelle vient de montrer ses limites et les scandales financiers continuent à défrayer la chronique. Le cantonnement dans une solution exclusivement constitutionnelle ne peut que prolonger la survie politique d’un système honni par toute une nation”, a estimé le général à la retraite avant de lancer un appel au chef d’état-major qui était déjà en poste lorsque Benhadid avait été incarcéré pendant neuf mois pour “outrage à corps constitués”.

“Monsieur Gaïd Salah, vous êtes aujourd’hui le seul rempart qui peut empêcher ces forces extra-constitutionnelles d’agir et ce faisant, vous rentrerez dans l’histoire par la grande porte comme étant celui qui a sauvé l’Algérie des forces du mal”, exhorte le général à la retraite.