MAROC
05/03/2019 15h:39 CET

Le footballeur marocain Achraf Hakimi parmi les 30 jeunes de moins de 30 ans les plus influents de la région MENA

Il n'est pas le seul footballeur à figurer dans la liste.

ASSOCIATED PRESS
Le footballeur Achraf Hakimi après avoir marqué un but lors du match de Bundesliga opposant le Borussia Dortmund à Hanovre 96, le 26 janvier 2019.

SPORT - Coup de projecteur sur Achraf Hakimi. Le footballeur marocain de 20 ans, qui évolue au Borussia Dortmund en Allemagne et fait partie des Lions de l’Atlas, figure parmi les 30 jeunes de moins de 30 ans les plus influents de la région MENA (Moyen-Orient/Afrique du Nord), selon Forbes.

Le footballeur marocain Achrak Hakimi, 20 ans, parmi les 30 jeunes de moins de 30 ans les plus influents du monde arabe

Le magazine américain vient de publier sa liste annuelle des personnalités ayant acquis une notoriété indéniable avant d’avoir atteint la trentaine. Qu’elles soient originaires ou résidentes d’un des pays de la région, toutes ont en commun d’être des symboles de réussite dans leur domaine.

De la musique au sport en passant par la mode

“Pour élaborer cette liste, nous avons envoyé des questionnaires à un groupe de personnes qui se sont portées candidates. Le classement est diversifié et regroupe des personnes de 14 secteurs et de 15 pays différents”, précise Forbes. Parmi les secteurs représentés figurent la mode, la santé, la musique, le commerce, les médias, la publicité, le sport, la science, l’entrepreneuriat social ou encore la technologie.

Leur niveau de réussite dans leurs domaines respectifs a été mesuré à travers le nombre de distinctions et d’investissements qu’elles ont reçues, et leur chiffre d’affaires annuel. La manière dont elles ont changé leur industrie, leurs perspectives d’avenir et la couverture médiatique (médias traditionnels et sociaux) dont elles ont fait l’objet ont également été prises en compte pour élaborer cette liste.

Les Égyptiens en force

Sept personnes d’origine égyptienne, dont Nour El Sherbini, la championne féminine en titre de squash, figurent dans cette liste. Six Libanais ont également été sélectionnés, parmi lesquels Marwan Aboudib, basé au Massachusetts, aux États-Unis, qui s’est taillé une solide réputation dans la conception de villes intelligentes à travers le monde, précise le magazine économique.

Parmi les autres nationalités représentées dans le classement figurent une Emiratie-Yéménite, trois Indiens, un Jordanien, une Pakistanaise, deux Palestiniens, une Roumaine, trois Saoudiennes, un Sud-Coréen, une Soudanaise, une Syrienne et une Tunisienne. Tous sont âgés entre 18 et 30 ans et la plupart des personnalités n’ayant pas la nationalité d’un pays de la région MENA sont résidentes aux Emirats arabes unis.

Achraf Hakimi, qui possède également la nationalité espagnole, a gagné la Coupe du monde des clubs de la FIFA en 2017 avec le Real Madrid lorsqu’il évoluait au sein de ce club. En 2018, il a remporté de nombreuses distinctions, dont celle de meilleur espoir africain de l’année lors des CAF Awards.

Il n’est cependant pas le seul footballeur figurant dans la liste de Forbes. L’Egyptien Mohamed Salah, âgé de 26 ans, qui évolue à Liverpool (Royaume-Uni), a également été sélectionné. En 2017, après être arrivé en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) avec l’équipe nationale égyptienne, il avait été élu meilleur joueur africain de l’année.

ASSOCIATED PRESS
L'Egyptien Mohamed Salah lors d'un match entre Liverpool et Everton, le 3 mars 2019.