ALGÉRIE
21/05/2019 10h:34 CET

Le FLN réitère son soutien au commandement de l'armée

DR

Le parti du Front de libération nationale (FLN) a réitéré lundi son “plein soutien” à la position “nationale et souveraine” de l’Armée nationale populaire (ANP) dans “le traitement de la crise politique que traverse le pays”. Tout comme le Chef d’Etat-Major, Gaid Salah, le parti estime que “les solutions susceptibles de trouver des issues à cette crise sont celles puisées de la Constitution”.

Le parti du FLN a réaffirmé dans un communiqué signé par son SG, Mohamed Djemai, “son plein soutien à la position nationale et souveraine de l’Armée nationale populaire dans le traitement de la crise politique que traverse le pays et salue la détermination du Commandement de l’armée, sa sagesse, sa clairvoyance et son engagement à accompagner et répondre aux revendications légitimes du peuple dans la paix et la sérénité”.

Le parti a affirmé que les solutions susceptibles de trouver des issues sûres à la crise “sont celles puisées de la Constitution et inspirées de l’interprétation de certaines de ses dispositions”. Ces dispositions seraient “capables de répondre aux revendications légitimes du peuple et de sortir de la situation que traverse le pays dans des conditions adéquates”.

Les “propositions conjoncturelles et les initiatives creuses notamment celles qui visent à aboutir à un vide constitutionnel ne sont pas susceptibles de réaliser les aspirations du peuple”, a-t-on indiqué.

Le parti du FLN “salue les positions constantes de l’institution de l’armée sous la conduite du Général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah visant à concrétiser les aspirations du peuple exprimées lors de son hirak pacifique et civilisé pour lesquelles il s’est engagé dans tous ses discours, affirmant ses engagements constants à accompagner ces aspirations”, a ajouté le communiqué.

Le parti a, enfin, salué les positions “sages et clairvoyantes” de l’institution militaire et son commandement qui veille à préserver les institutions constitutionnelles de l’Etat algérien, adhère aux aspirations légitimes du peuple algérien et répond à ses revendications à la liberté, à la justice, à la lutte contre la corruption et au respect de la volonté du peuple, détenteur de tout pouvoir”.