MAROC
29/05/2018 13h:04 CET

Le Festival international du film de Marrakech aura lieu cette année

Il avait été annulé en 2017.

Youssef Boudlal / Reuters
Les membres du jury arrivent sur scène lors de la cérémonie d'ouverture de la 16e édition du Festival international du film de Marrakech, le 2 décembre 2016.

CULTURE - Annulé en 2017, le Festival international du film de Marrakech (FIFM) aura bien lieu cette année, confirme au HuffPost Maroc Sarim Fassi Fihri, président du Centre cinématographique marocain (CCM) et vice-président délégué de la Fondation du FIFM. 

“Le festival se tiendra à partir du vendredi 30 novembre 2018”, annonce Sarim Fassi Fihri, sans donner plus de détails sur la programmation ni l’identité du (ou de la) futur(e) directeur(rice) du festival, depuis les rumeurs du départ de la directrice Mélita Toscan du Plantier. “Pour l’instant je ne peux rien vous dire. On travaille dessus. Je pense que d’ici fin juin on aura des informations à communiquer”, indique le président du CCM.

Anadolu Agency via Getty Images
La directrice du FIFM, Mélita Toscan du Plantier, et le président du CCM Sarim Fassi Fihri, sur le tapis rouge du festival, le 5 décembre 2016.

En juillet dernier, la Fondation du FIFM avait décidé d’annuler la tenue de l’édition 2017 du festival pour reprendre en 2018.

Cette décision a été prise “pour permettre au festival d’aller de l’avant dans sa mission non seulement de promotion de l’industrie cinématographique marocaine, mais aussi d’ouverture vers les autres cultures, réalité incontournable de l’universalité du Septième Art”, avait expliqué la fondation dans un communiqué.

“Cette période sera mise à profit pour définir et impulser une dynamique de changement destinée à mettre en œuvre une nouvelle organisation et de nouveaux outils qui prennent en compte l’évolution effrénée du monde digital, pour mieux servir la vision et les objectifs du festival”, poursuivait la fondation.

Cette annonce intervenait quelques mois après la diffusion d’informations faisant état d’un possible changement à la tête de la direction du festival créé en 2001. En avril 2017, Sarim Fassi Fihri avait indiqué au HuffPost Maroc que les membres de la direction de la fondation “laissent circuler les rumeurs” qui n’ont pour eux “aucune base réelle”, confirmant tout de même que les contrats de la directrice du festival et de l’agence co-organisatrice étaient effectivement arrivés à terme et n’avaient pas encore été renouvelés.

Pour le président du CCM, qui prenait pour exemple le festival de Cannes et la Mostra de Venise, “n’importe quel grand festival de cinéma peut avoir besoin à un moment de changer de direction artistique. On est obligés de revoir les choses au bout d’un certain nombre d’années. On a besoin de changer pour renouveler”.