TUNISIE
22/06/2019 15h:07 CET

Le Festival international de musique symphonique d’El Jem 2019 entre classique, Jazz et opéra

Un programme alliant la musique classique, le Jazz et l'opéra.

Westend61 via Getty Images

Sept spectacles d’Autriche, Espagne, France, Italie, Tunisie et Ukraine, sont au line-up de la 34ème édition du Festival international de musique symphonique d’El Jem, prévu du 5 juillet au 09 août 2019, au petit Colisée dans la ville d’El Jem, située dans le gouvernorat de Mahdia.

Le festival est organisé par l’Association Festival international de Musique symphonique d’El Jem. Cette édition se tient avec le soutien de la ville d’El Jem, le ministère des Affaires Culturelles, le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et la Fondation Arts & Culture de l’UIB, en tant que mécène privé.

Elle sera marquée par un programme alliant le genre de musique classique, le Jazz et l’opéra. La soirée d’ouverture prévoit un récital d’Italie « Les plus beaux airs lyriques italiens » qui sera interprété par les musiciens de l’Orchestre du Festival Pucciniano sous la direction du Maestro Alberto Veronesi. Le récital verra la participation de plusieurs artistes lyriques dont le ténor tunisien Hamadi Lagha. De l’Italie, le festival invite trois sopranos, Giovanna Casolla, Amarilli Nizza et Ivana Canovic et le baryton Mikele Kallmandi.

Le spectacle de clôture (le 09 août) prévoit un concert franco-tunisien « Mozart entre 2 rives » qui sera interprété par les Jeunes cordes de France, le chœur « les amis de Shéhérazade », Tunisia 88 et la Chorale Angham.

Le reste du programme prévoit un concert d’Ukraine, « Le Meilleur du Classique » (13 juillet), de l’Orchestre de la Radio Nationale Ukrainienne dirigé par le Maestro Volodymyr Sheiko.

Le festival reprend le 20 juillet avec le Concerto Malaga et le soliste et Ulrich Brennhuber (Saxophone) pour un voyage dans les classiques espagnols jusqu’au Jazz de la New Orléans. L’Espagne sera également de retour le 24 juillet avec un Concert symphonique de l’Orchestre de chambre de Minorque.
L’Orchestre Symphonique Tunisien (OST) qui a souvent été présent au festival, se produira dans la soirée du 27 juillet.

L’Autriche fera son entrée avec le 3 août, avec une soirée viennoise qui sera donnée par l’Orchestre du Bal de l’Opéra De Vienne dirigé par le Professeur Uwe Theimer. Cet orchestre, un fidèle de longue date du festival, proposera un concert entre valses en Mazurkas et airs d’opéras, en compagnie des solistes Brigitta Simon (soprano) et Till Von Orlowsky (baryton).

L’affiche de cette édition 2019 a été dévoilée au cours de la conférence de presse tenue vendredi à Tunis en présence des organisateurs et des différents partenaires publics et privés. Elle est conçue par l’artiste Sahbi Amri selon la technique 3D avec une combinaison entre couleurs, ombres et lumières. Au centre de l’affiche, figure une photo du colisée d’El Jem bien illuminé, avec des couleurs proches de celles de ce monument historique.

Cette affiche est retenue parmi 20 projets de créations graphiques. Un concours pour jeunes artistes tunisiens a été financé par la Fondation Arts & Culture by UIB pour concevoir l’affiche du festival.

Le directeur du festival, Mabroukl Layouni, a fait état d’un partenariat avec le mécène privé « la Fondation Arts & Culture », relevant de l’institution bancaire l’UIB, qui « a mis ses moyens financiers et l’expertise de ses agents au service du festival pour une meilleure programmation et une stratégie de communication ». Évoquant le rôle du festival dans le soutien au tourisme culturel, il n’a pas manqué de révéler les contraintes financières, ce qui entrave la mise en place du programme dans des délais. De ce fait, il estime que cette situation ne permet pas d’attirer un nombre assez élevé de touristes dans la région.

Pour Kamel Neji, Directeur du conseil d’administration de l’UIB, ce partenariat entre son institution et le festival d’El Jem « rentre dans le cadre du mécénat de la Fondation qui vise à aider le festival à se positionner en tant que manifestation d’envergure pour les musiques du monde entier ».

Le représentant de la Société nationale des Chemins de fers tunisiens (SNCFT), Hassen Miaadi, Directeur des grandes lignes, a présenté les services ferroviaires offerts aux mélomanes désireux de se déplacer à El Jem par train. La SNCT mettra à leur disposition un train spécial pour les 5 et 13 juillet, et le 3 août, qui fera la navette, aller-retour, en partance de Tunis vers El Jem et vis versa.

Deux escales sont prévues dans les stations de Bir Bouregba (Nabeul) et Kalaa Sghira (Sousse). Le départ pour les trois navettes est fixé à 17h35 alors que le retour est prévu après minuit, vers 00h55. Dans le cadre d’un partenariat entre le festival et la Fondation entamé en 2018, l’achat des billets est possible via la « UIB ePay », un mode de paiement en ligne.

Le petit Colisée de Thysdrus, appellation romaine d’El Jem, n’a cessé depuis la création du Festival International de Musique symphonique d’El Jem en 1985 d’accueillir un large public. Sur ses gradins millénaires pouvant accueillir jusqu’à 3500 spectateurs, il a souvent été un monument de haute attraction pour les touristes locaux et étrangers.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.