MAROC
22/03/2018 13h:42 CET | Actualisé 26/03/2018 17h:25 CET

Le festival Gnaoua d'Essaouira révèle un premier nom pour sa 21e édition

Le groupe a été récompensé trois fois au Grammy Awards.

Lucy Nicholson / Reuters

MUSIQUE - Après quelques jours de teasing sur sa page, le festival Gnaoua et Musiques du Monde vient de révéler le nom d’un des artistes qui se produiront à Essaouira du 21 au 23 juin. Il s’agit du collectif américain, récompensé trois fois au Grammy Awards, Snarky Puppy.

Basé à Brooklyn, le groupe de néo-fusion instrumentale compte 25 membres venant des quatre coins du monde notamment des États-Unis, du Canada, du Japon, du Royaume-Uni, Puerto-Rico, ou encore de l’Argentine.

Ce mélange de cultures se reflète sur leur composition et donne naissance à une musique entre le jazz, le rock, le funk et le R&B avec des inspirations orientales ou latines selon le morceau.

″À la base, le groupe représente la convergence de la musique afro-américaine  et la musique des ‘blancs’ avec divers accents du monde entier”, explique le groupe sur son site. “Mais au delà de la diversité culturelle de chaque musicien, ce qui caractérise la musique de Snarky Puppy est la joie de jouer ensemble dans cet effort perpétuel d’évoluer sur le plan créatif”, affirme le groupe.

Le collectif a été formé en 2003 par le bassiste et compositeur principal Michael League alors qu’il était encore à l’université. Snarky Puppy n’était alors qu’un groupe d’amis qui jouait ensemble après leurs cours de musique. En 2014, le groupe reçoit son premier Grammy de “la meilleure prestation R&B” pour leur titre Something avec la chanteuse Lalah Hathaway. Le collectif remporte ensuite en 2016 et en 2017 le titre de meilleur album pop instrumentale pour leur albums Sylva et Culcha Vulcha.

Les spectateurs du festival peuvent donc s’attendre à une véritable explosion musicale les 21 et 23 juin à Essaouira. Leur venue au Maroc semble d’ailleurs avoir ravi plusieurs fans qui ont exprimé leur enthousiasme sur la page du festival.

L’affiche du festival a quant elle été dévoilée le 19 mars sur les réseaux sociaux. Pour cette 21e édition, le festival a fait appel aux talents du jeune graphiste marocain surnommé “Normal” qui s’est fait connaître grâce à son affiche très appréciée de la dernière édition du festival L’Boulevard. Cette fois-ci, l’artiste a opté pour un contraste entre des tons violet et orange avec un style beaucoup plus graphique. En alliant diverses formes angulaires et courbées, Normal a su dessiné un Gnawi que l’on reconnait facilement grâce à son bonnet orné de petits coquillages et ses qraqeb dans les mains.

Festival Gnaoua et Musiques du Monde