MAROC
29/01/2019 10h:35 CET

Le festival des Nomades s'apprête à investir les dunes de M’hamid El Ghizlane

3 jours d’expériences autour de la musique, de la danse et du partage.

Facebook/Festival des Nomades

CULTURE - Dédié au patrimoine culturel et civilisationnel africain et sahraoui, le Festival des Nomades revient pour une 16ème édition éclectique qui se tiendra du 4 au 6 avril prochain à M’hamid El Ghizlane. Près de 24.000 festivaliers sont ainsi attendus sur les dunes de la province de Zagora pour 3 jours d’expériences musicales et culturelles, qui transporteront le public dans les univers d’artistes talentueux venus du Niger, Bénin, Mali, Mauritanie, Algérie, Pologne, Congo et du Maroc.

“L’événement crée une véritable dynamique locale pour une région du pays où il n’y a aucun espace culturel. Notre ambition est de faire bouger le sud, à travers un événement gratuit, ouvert et qui le restera”, nous explique Noureddine Bougrab, Directeur du festival, fier de souligner l’engouement grandissant des marocain pour l’événement. 

“Le festival était majoritairement composé d’habitants de la région et d’étrangers venus découvrir le sud du Maroc. Ces dernières années, nous sommes très heureux de voir de plus en plus de Casablancais, de Rbatis, de Tangerois... Bref des festivaliers de tout le pays. C’est un plaisir de contribuer à cela”.

Anadolu Agency via Getty Images

Fondé en 2004, la ligne artistique du festival crée un pont entre des modes traditionnels d’expression et des performances de la scène contemporaine venant de divers horizons, où artistes de renommée internationale et jeunes talents se côtoient dans un joyeux mélange des genres.

Au programme, plus de quinze concerts dont le guitariste touareg nigérien nominé aux Grammy Awards 2019, Bombino, le Malien Cheick Tidiane Seck, l’Algérienne Hasna El Becharia, première femme joueuse de guembri, ou encore les Burkinabè Benkadi Trio.

En hommage à Louisa et Maren, les deux jeune touristes sauvagement assassinées à Imlil, le festival a choisi d’inviter l’artiste norvégienne Marie Boine qui se produira sur les dunes du désert marocain, comme un message d’espoir d’unité et de paix entre les deux pays.

Anadolu Agency via Getty Images

Rendez-vous incontournables des amoureux du désert, de culture et de découverte, le festival contribue à désenclaver le sud du pays en proposant un événement artistique haut en couleurs qui a réussi à se faire un nom, aussi bien au niveau national qu’international. Organisé par l’Association “Nomades du Monde” (ANM), une ONG qui développe des projets structurants visant à faciliter l’accès à la culture des populations de la région, le Festival des Nomades est une bouffée d’oxygène pour les habitants de M’hamid. 

Depuis plus de 15 ans, le festival, invite à la découverte et à la convivialité dans un site merveilleux, à travers la musique, la danse mais aussi le sport, avec une compétition de hockey sur sable. L’événement est également une plateforme d’échanges et de débats grâce à un forum de conférences ainsi que plusieurs expositions d’art et de produits de terroir.

Nichée au portes du Sahara dans la Réserve de biosphère des oasis du sud marocain (RBOSM), la commune rurale de M’hamid El Ghizlane s’apprête à accueillir l’un de ces moments forts de l’année. Le rendez-vous est donné!