MAROC
26/07/2018 17h:43 CET

Le festival de musique électronique Moga annonce son retour à Essaouira

Moga's back

Facebook/MOGA Festival Stephane Louesdon

MUSIQUE - Très attendu depuis l’annulation de son édition 2017, le jeune festival MOGA des musiques et cultures électroniques revient dans la cité des alizés pour une nouvelle édition les 12, 13 et 14 octobre prochain et dévoile une partie de sa programmation avec, cette année, une proportion plus élevée de DJ et d’artistes marocains.

Dans les vestiges de Mogador, ancien nom de la ville d’Essaouira dont le festival tient son nom, les fans de “Game of Thrones” reconnaitront sans doute les décors d’Astapor, la “Ville Rouge’, lieu de tournage de quelques scènes de la série à succès et y apprécier, durant trois jours, des heures de musiques, d’échanges et de communion. 

Parmi la programmation annoncée, le public pourra assister à des DJ sets et live de Acid Pauli (Allemagne), Amine Dhobb (Maroc), Hisham (Maroc), Jilaa (Maroc), Kate Zubok (Ukraine), Rechulski (USA), Viken Arman (France) ou M.A.O.U (Maroc) entre autres. D’autres noms et surprises devraient être révélés prochainement. La billetterie pour le MOGA festival sera bientôt disponible en ligne.

Facebook/MOGA

Le festival né en 2016 et organisé par les collectifs Panda Events, Runtomorrow et Sunset, avait vu son édition précédente annulée, suite à des problèmes de travaux non achevés dans la Sqala d’Essaouira, non loin du lieu où s’établit le festival. Pour cette deuxième édition, MOGA promet une programmation riche et éclectique pour les amateurs de cultures électroniques dans un lieu historique à l’atmosphère envoûtante, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

“Avec son cachet architectural et civilisationnel, la cité des Alizés résonne par-delà ses frontières. Moga Festival s’inspire ainsi de cet héritage d’influences pour créer un trait d’union entre tradition et cultures électroniques”, indiquent les organisateurs du festival dans un communiqué. 

Déjà connue pour ses festivals Gnaoua et musiques du monde, Printemps musical des Alizés et Andalousies atlantiques, Essaouira surfe désormais sur la vague des festivals électro, à l’instar des Nuits Sonores à Tanger ou encore des Dunes électroniques en Tunisie.