TUNISIE
14/03/2019 11h:05 CET

Le FC Barcelone pulvérise Lyon, la réponse de Messi à Ronaldo

Lionel Messi répond au triplé flamboyant de Cristiano Ronaldo la veille contre l'Atletico de Madrid.

VI-Images via Getty Images

Parvenant à décrocher le nul au match aller (0-0), l’Olympique Lyonnais s’était rendu au Camp Nou avec un petit espoir de faire trembler l’ogre barcelonais. Un rêve de courte durée, l’OL s’est incliné lourdement sur un score sans appel de 5 buts à 1 en 8es de finale de retour de la Ligue des champions. Clap de fin pour les clubs français, absents des quarts de finale de la compétition.

Dans un Camp Nou plein à craquer, le Barça est au meilleur de sa forme, fort de quatre victoires consécutives, dont deux sur la pelouse du Real Madrid (Coupe du Roi et Liga) et une sur le terrain du FC Séville. Une belle série à confirmer.

Face à un OL souffrant dès l’entame du match, le FC Barcelone prend les devants dès la 18ème minute, sur un pénalty litigieux obtenu par Luis Suarez et transformé grâce à une panenka qui trompe Anthony Lopes. La faute est discutable puisque Luis Suarez a marché sur Jason Denayer avant de tomber. L’arbitre siffle le pénalty sans avoir recours à l’assistance vidéo. Une décision difficile à digérer pour les lyonnais et leur entraineur, Bruno Génésio: “Dans ces matchs-là, ça se joue à des faits de jeu, à des détails. Et souvent, c’est en faveur de l’équipe qui est plus prestigieuse. Mais je ne veux pas trop en rajouter. Je ne vais pas résumer la qualification du Barça aux faits de jeu. Mais quand même, 1-0 ou 0-0, ce n’est pas la même chose dans ce genre de matchs”.

Le Barça fait le break face à des Lyonnais impuissants à la 31è minute. Dos au but, L.Suarez réussit un contrôle orienté parfait devant Marçal. Le buteur barcelonais sert Coutinho, qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Deux minutes plus tard, le gardien Anthony Lopes, est contraint de céder sa place à Gorgelin (33e) sorti sur blessure.

La 1ère mi-temps tourne au cauchemar pour les lyonnais. Mené 2 à 0 à la pause, l’OL devra réaliser l’impossible.

Promesse tenue, l’espoir renaît en seconde période à la 65ème minute, les lyonnais réduisent le score par un but de Lucas Tousart, validé par la VAR. Un espoir malheureusement de courte durée, écourté par un Lionel Messi des grands soirs, ramenant le Barça à 3-1 à la 78ème. Un crochet assassin suivi de deux passes décisives pour Gerard Piqué (81eme) et Ousmane Dembélé (86eme), tout cela orchestré par un Lionel Messi étincelant. Lourde correction pour l’Olympique Lyonnais qui concède une défaite sur un score sans appel de 5 buts à 1. Une soirée à oublier.

Au lendemain du retentissant triplé de Ronaldo, Lionel Messi répond présent. Auteur d’un double-double (2 buts, 2 passes décisives), l’Argentin a semé la pagaille dans la surface lyonnaise. Le tout manigancé avec des gestes de grande classe, de sa panenka sur penalty à son crochet pied gauche sur son deuxième but.

Ernesto Valverde, l’entraîneur du FC Barcelone, a souligné la belle prestation de ses joueurs et est revenu sur les prouesses de Lionel Messi. “On a vu un match incroyable de Leo (Messi), dans beaucoup d’aspects du jeu : en marquant, en délivrant des passes décisives, en arrachant des ballons... Même si nous sommes habitués, il nous surprend toujours. Il faut avoir réussi un grand match pour marquer trois buts comme Ronaldo contre l’Atlético mais Leo aussi a été extraordinaire ce soir

Dans l’autre match de la soirée, Liverpool est allé s’imposer sur la pelouse du Bayern, 3-1.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.