ALGÉRIE
15/07/2019 14h:43 CET

Le Fatah appelle l’ONU à couvrir le budget de l’UNRWA

Remy genoud via Getty Images

Le Fatah, la formation du président palestinien Mahmoud Abbas, tire la sonnette d’alarme et demande à l’ONU de couvrir le budget de son Office de secours et de travaux pour les réfugiés de Palestine (UNRWA).

La requête du Fatah, débattue lors de la tenue du conseil consultatif, intervient après la décision de l’administration Trump de couper les vivres à l’UNRWA. En effet, les USA souhaitait la suppression pure et simple des 364 millions de dollars attribués chaque année à l’agence onusienne, tant qu’elle n’aurait pas mis en œuvre les réformes nécessaires à son bon fonctionnement et à sa transparence.

En réalité, la décision américaine marque le virage des USA dans le conflit israélo-arabe, en faveur d’Israël. L’UNRWA aide plus de trois millions de Palestiniens sur les cinq millions enregistrés comme réfugiés, notamment à travers ses écoles et ses centres de santé, dans les territoires palestiniens mais aussi au Liban, en Jordanie et en Syrie.

La peur d’un manque de fonds avait déjà fait dire à l’UNRWA qu’elle craignait de devoir fermer de façon permanente les plus de 700 écoles qu’elle gère, après des fermetures temporaires. Le Fatah a également de nouveau exigé la création d’un Etat palestinien souverain avec Jérusalem-Est pour capitale, y voyant là la base d’une solution juste du conflit israélo-palestinien, selon une déclaration publiée par l’agence de presse officielle palestinienne Wafa.