MAROC
15/11/2018 14h:44 CET

Le documentaire "We Could Be Heroes" sur les athlètes marocains paralympiques sera diffusé sur 2M (TRAILER)

“Une histoire de solidarité et d’amitié très forte”.

Capture d'écran/We Could Be Heroes

HANDICAP - Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de le voir en avant-première mardi 13 novembre au cinéma Ritz à Casablanca, le documentaire “We Could Be Heroes” (“Nous pourrions être des héros”) de la réalisatrice maroco-britannique Hind Bensari sera diffusé ce dimanche 18 novembre à 21h30 sur 2M, dans le programme “Des Histoires et des Hommes”.

Le documentaire, dont vous pouvez découvrir la bande annonce ci-dessous, capture le combat mené par Azeddine Nouiri, double médaillé d’or paralympique marocain au lancer de poids, pour la dignité et l’égalité des droits pour les personnes handicapées au Maroc, indique la chaîne télévisée dans un communiqué.

“We Could Be Heroes”, qui traite de l’exclusion vécue par les jeunes handicapés marocains, vise à sensibiliser les autorités mais aussi la population en peignant le parcours de jeunes athlètes handicapés originaires de Safi, qui se dédient au sport dans l’espoir d’être qualifiés aux Jeux paralympiques et mettent tout en leur pouvoir pour sortir de la misère, souligne 2M.

La hogra en toile de fond

Interrogée par le HuffPost Maroc, la réalisatrice du documentaire explique avoir rencontré Azeddine Nouiri à Londres en 2012 lors des Jeux paralympiques. “Cela faisait longtemps que je voulais traiter du thème de la hogra (injustice sociale) et son parcours m’a touchée. Handicapé, il venait d’un milieu très modeste, a été abandonné par son père et s’est entraîné seul au sein d’une association de quartier qui s’occupait d’enfants handicapés jusqu’à ce qu’il se qualifie pour les Jeux paralympiques. Mais malgré son titre de champion, il m’a dit qu’il n’avait pas eu la reconnaissance de son pays”, raconte-t-elle.

Le dévouement de Azeddine pour d’autres jeunes Safiotes ayant parfois des handicaps encore plus lourds que le sien a également touché Hind Bensari, qui a décidé de filmer “l’histoire de solidarité et d’amitié très forte” entre le champion paralympique et un jeune athlète handicapé, Youssef. “J’ai tout de suite vu une histoire que je voulais raconter, partager avec le public et dans laquelle je voulais m’engager”, indique-t-elle.

Entièrement tourné par une équipe féminine, “We Could Be Heroes” a remporté en mai 2018 le prix du meilleur documentaire international à Toronto (Canada) au “Hot Docs International Documentary Festival” et figure dans la short-list des documentaires sélectionnés pour les Oscars. Le documentaire, qui vient de concourir en compétition officielle lors des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) en Tunisie, sera projeté lors du Festival international du film de Marrakech (FIFM) au mois de décembre.