ALGÉRIE
01/07/2019 12h:31 CET | Actualisé 01/07/2019 13h:02 CET

Le documentaire "fragments de rêves" interdit de projection à Constantine faute d'autorisation

Huffpost MG

Le documentaire “fragments de rêves” de de Bahia Bencheikh El Fegoun, a été interdit de projection samedi 29 juin à Constantine, en raison de l’absence d’une autorisation de la direction de la culture de la ville, selon la réalisatrice.

La projection du documentaire était prévue dans le cadre d’une journée d’activités culturelles organisée par le collectif de jeune “Art & Jam SesSion Constantine”.

Les membres de ce collectif ont organisé une matinée de nettoyage de la ville, des activités de “Street Art”, un concert de musique et la journée devait se terminer par la projection du documentaire “fragments de rêves” au Café-palace “La Loum”.

 

 

Dans une publication sur son compte Facebook, Bahia Bencheikh El Fegoun explique que deux  policiers en civil sont arrivés vers 18h, un peu avant la projection du film. Ils ont demandé aux membres du collectif si le film était sur Mohamed Boudiaf. Ensuite ils ont demandé à voir l’autorisation de la direction de la culture pour la projection du film. Faute d’autorisation, le documentaire n’a donc pas été projeté.

Pour Bahia Bencheikh El Fegoun, même s’il s’agit d’un oubli de la part des organisateurs, l’incident lui rappelle de mauvais souvenirs. Le documentaire “fragments de rêves” a connu de nombreuses embauches depuis sa sortie.

Ce documentaire qui recueille des témoignages de militants des mouvements de contestation depuis 2011, a été interdit de projection lors de la clôture des 16e rencontres cinématographiques de Béjaia en septembre 2019. La Commission de visionnage des films cinématographiques avait émis un “avis défavorable” au documentaire, car son contenu “fait la promotion de certains activistes sur Internet, condamnés par la justice”.

Depuis février 2019, plusieurs projection publiques et privées ont été organisé à Alger et Béjaia. Bahia Bencheikh El Fegoun, espère que le film sera projeté prochainement à Constantine sa ville natale.