TUNISIE
10/09/2018 15h:33 CET

Le député de Nidaa Tounes Wissem Saïdi annonce sa démission de Nidaa Tounes en direct à la radio

"Il y a une volonté de laisser les choses comme elles sont de la part de certaines personnes nommées et qui occupent certains postes à Nidaa Tounes”.

Invité de l’émission Midi Show de Mosaïque Fm, le député de Nidaa Tounes Wissem Saïdi a annonce en direct sa démission du parti.

“J’annonce, dès aujourd’hui ma démission officielle du parti Nidaa Tounes” a-t-il clamé.

“Je ne peux pas continuer dans cette voie sans issue, je ne peux pas assumer la responsabilité d’un parti dont les dirigeants contribuent à obstruer le travail gouvernemental et approfondir la crise” a expliqué Wissem Saïdi.

S’il affirme ne pas avoir de problèmes personnels avec le directeur exécutif du parti Hafedh Caid Essebsi, il indique néanmoins que politiquement il n’est plus sur la même longueur d’ondes: “Un des problèmes à la crise de Nidaa Tounes, c’est qu’après le tremblement de terre des élections municipales où nous n’avons recueilli que 370.000 voix (...) on s’attendait à une évaluation globale et à ce que chacun prenne ses responsabilités pour pouvoir avancer”. 

Or selon lui, cela n’a pas été le cas: “Après les élections municipales nous sommes directement rentrés dans une autre bataille, qui n’est plus seulement partisane mais qui est venue bloquer entièrement le processus politique et le travail gouvernemental” a-t-il expliqué.

“Si notre parti avait été démocrate, basé sur des structures et des gens élus”, les décisions auraient été différentes car elles auraient émaner “de la base” du parti selon lui.

Or selon lui, il n’y aura pas de Congrès de sitôt à Nidaa Tounes, “ni cette année, ni l’année prochaine, ni l’année d’après. Il y a une volonté de laisser les choses comme elles sont de la part de certaines personnes nommées et qui occupent certains postes à Nidaa Tounes”.

Plus tôt dans la journée, la députée démissionnaire du bloc parlementaire de Nidaa Tounes Zohra Driss avait taclé le directeur exécutif de Nidaa Tounes Hafedh Caid Essebsi regrettant notamment la façon unilatérale dont il dirige le parti: “Nidaa Tounes n’est pas un projet familial, ce n’est pas quelque chose qui appartient à une personne, c’est quelque chose qui appartient à la nation, à la Tunisie. Il appartient à chaque citoyen qui a voté pour lui”.

Samedi, 8 députés du groupe parlementaire de Nidaa Tounes ont présenté leur démission du bloc parlementaire du parti. 

Les députés démissionnaires sont Zohra Driss, Moncef Sellami, Jalel Ghédira, Lamia Dridi, Marwa Bouazzi, Issam Matoussi, Ahmed Saïdi, et Mohamed Rachdi.

Dans un communiqué publié en réponse à cette démission, le parti Nidaa Tounes s’est attaqué au chef du gouvernement Youssef Chahed en l’accusant d’être à l’origine de la démission des parlementaires de Nidaa en ayant exercé une pression sur eux. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.