TUNISIE
16/01/2019 17h:30 CET

Le déficit commercial alimentaire a enregistré une baisse de 63% en 2018 selon le ministère de l'Agriculture

"Grâce à une amélioration remarquable du taux de couverture des importations par les exportations”

FETHI BELAID via Getty Images

Le déficit commercial alimentaire a enregistré une baisse de 63%, “grâce à une amélioration remarquable du taux de couverture des importations par les exportations”. Ce taux s’est chiffré à 501 millions de dinars (MD) contre 1354.6 MD en 2017, selon le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.

D’après les données du département de l’Agriculture, les exportations des produits alimentaires, ont atteint en 2018, près de 4886 MD, soit une croissance de 48.1% par rapport à 2017.

 

Cette croissance est imputée au dédoublement des exportations de l’huile d’olive en quantité (229.4 mille tonnes contre 102.8 mille tonnes), avec un record des recettes, estimé à 2125 MD contre 1009.4 MD en 2017.

Les importations alimentaires en 2018 ont été estimées à 5386.8 millions de dinars, soit une augmentation de 15.7% par rapport à 2017.

“Cette augmentation est expliquée par la baisse du taux de change du dinar tunisien comparé aux devises étrangères et aussi à l’amélioration de la valeur des importations de certains produits alimentaires de base et à l’augmentation de leurs prix, tels que le blé dur (+21+), le blé tendre (+28%) et l’orge (+52%)”.

Les importations tunisiennes ont aussi augmenté en raison de l’évolution de la valeur d’achat du lait et dérivés et des viandes rouges, respectivement de 43% et 123%.

Les importations alimentaires de la Tunisie ont représenté, 9% du total des importations du pays en 2018, contre 9,3% en 2017, selon le ministère de l’Agriculture.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.