TUNISIE
25/07/2019 12h:56 CET

"Le décès de Béji Caid Essebsi obligera l'ISIE à changer la date de l'élection présidentielle" annonce le président de l'ISIE

Une réunion de l'ISIE se tiendra cet après-midi.

Getty Editorial

Le décès du président de la République obligera l’ISIE à changer la date de l’élection présidentielle a annoncé Nabil Baffoun président de l’Instance Supérieure Indépendante des Élections à la TAP.

“Le décès du président de la République oblige l’Instance à changer la date de l’élection présidentielle programmée pour le 17 novembre” a-t-il indiqué affirmant qu’une réunion tiendra une réunion en urgence dans l’après-midi du jeudi afin de décider de la suite des évènements.

En effet, l’article 84 de la Constitution affirme qu’en cas de décès du président de la République, c’est le président de l’Assemblée des représentants du peuple, en l’occurence Mohamed Ennaceur qui assure l’intérim. Celui-ci est dans l’obligation d’organiser des élections dans un délai compris entre 45 et 90 jours. 

Ainsi l’élection présidentielle serait avancée à la période comprise entre la mi-septembre et la fin octobre 2019.

Le président de la République Béji Caid Essebsi est décédé, jeudi 25 juillet 2019, jour de la Fête de la République. Âgé de 92 ans, il avait été hospitalisé dans l’après-midi du mercredi. 

Le 27 juin dernier, il avait déjà été hospitalisé après un “grave malaise”. Il avait quitté l’hôpital le premier juillet et avait signé l’appel aux urnes. 

Sa dernière apparition publique datait du 22 juillet. On le voyait, affaibli, dans une vidéo, en compagnie du ministre de la Défense Abdelkrim Zbidi.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.