MAROC
20/05/2018 10h:48 CET | Actualisé 20/05/2018 10h:51 CET

Le crash d'avion à La Havane a fait 110 morts et trois blessés selon un dernier bilan

Sur les 113 personnes à bord, 110 sont décédées.

Anadolu Agency via Getty Images

INTERNATIONAL - Le crash d’un avion de ligne intérieure vendredi à Cuba a fait 110 morts, dont onze étrangers, et trois blessés, selon un nouveau bilan annoncé samedi par le ministre des Transports Adel Yzquierdo.

Parmi les 110 morts figurent 99 Cubains, six membres d’équipage mexicains, trois touristes (deux Argentins et un Mexicain) et deux résidents étrangers (sahraouis). Trois passagers cubains sont blessés. La liste complète des victimes a été publiée par l’agence de presse cubaine officielle. Au moins cinq enfants font partie des victimes, selon la presse locale.

Le Boeing 737-200, à bord duquel se trouvaient 113 personnes, s’est écrasé sur une zone non habitée vendredi midi, alors qu’il venait de décoller de La Havane pour Holguin (est de Cuba).

On ignorait encore samedi ce qui a pu provoquer la chute de l’avion, survenue peu après son décollage au moment où il engageait un virage. Un deuil national de deux jours a été décrété dès le lendemain du drame.

Le président cubain Miguel Díaz-Canel a rendu visite aux familles des victimes du crash de l’avion

La direction générale de l’aéronautique civile mexicaine a annoncé l’envoi d’une équipe de spécialistes pour aider les autorités cubaines à faire la lumière sur ce drame et l’avionneur américain Boeing a mis sur pied une équipe technique pour répondre aux éventuels besoins des autorités cubaines.

L’avion était loué par la compagnie publique cubaine Cubana de Aviacion au Mexicain Global Air, également connu sous le nom de Aerolineas Damojh, selon une formule de “wet lease” qui prévoit une location avec équipage complet, en l’occurrence deux pilotes, trois hôtesses et un technicien.

Le précédent crash survenu à Cuba date d’avril 2017, lorsqu’un avion de transport des Forces armées de fabrication russe s’était écrasé avec huit hommes à son bord dans une région montagneuse de l’ouest.

En 2010, un ATR-72 de la compagnie cubaine Aerocaribbean reliant Santiago à La Havane était tombé dans le centre de l’île, provoquant la mort de 68 personnes, dont 28 étrangers.