TUNISIE
14/02/2019 19h:01 CET

"Le couple Tuniso-français se porte bien en ce jour de Saint-Valentin": 5 accords de coopération signés

Le Haut Conseil de Coopération franco-tunisien en action.

THOMAS SAMSON via Getty Images

Le chef du gouvernement Youssef Chahed et homologue français Edouard Philippe ont tenu, jeudi, un point de presse à la suite du Haut Conseil de Coopération franco-tunisien.

 Dans le cadre de ce Haut conseil, les deux pays ont signé 5 accords de coopération dans différents domaines à savoir:

   - La reconversion des dettes tunisiennes accumulées durant la période 2002-2007,

   - La création d’une Université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM),

   - La coopération dans le domaine du transport routier international des personnes,

   - Le financement par l’Agence française de développement (AFD) du projet de modernisation des services médico-sanitaires à Sidi Bouzid,

   - Le projet d’appui à la mise en œuvre du programme national de la santé par voie numérique.

 

Le Premier ministre français a affirmé après la signature de ces accords que la Tunisie fait face à de nombreux défis.

“Le premier de ces défis est le défi démocratique” a-t-il affirmé rappelant les menaces à la démocratie partout dans le monde. “Je veux dire au chef du gouvernement tunisien, que ce combat est un combat commun et que nous continuerons comme c’est le cas depuis de nombreuses années à accompagner la Tunisie dans ce combat”.

“Le deuxième défi auquel nous faisons face, c’est le terrorisme. La situation sécuritaire s’est très largement améliorée en Tunisie et je veux saluer le renforcement de notre coopération et les résultats qui ont été obtenus” a-t-il poursuivi.

Le troisième défi, concerne développement économique et social, “notamment pour la jeunesse” a affirmé Edouard Philippe indiquant que l’objectif de la France “est de doubler les investissements français en Tunisie d’ici 2022”.

De son côté, le chef du gouvernement Youssef Chahed a rappelé que la France aide la Tunisie à hauteur de 300 millions d’euros annuellement, ajoutant qu’il s’agit d’un partenaire stratégique. 

“La Tunisie dispose d’atouts formidables et la France offre des potentialités de coopération énormes qui ne sont pas encore pourvues” a-t-il précisé.

Il a en outre appelé les touristes français à venir découvrir la Tunisie affirmant vouloir atteindre le chiffre d’un million de touristes français en 2019. Cette année près de 800.000 touristes ont visité la Tunisie, “une hausse de 37% par rapport à l’année dernière”.

Le chef du gouvernement a également salué l’université d’Aix-Marseille d’avoir exonéré les étudiants tunisiens de la hausse des frais d’inscriptions décidée par le gouvernement français:“12.000 étudiants tunisiens sont présents en France. C’est un chiffre très important pour un pays qui a 10 à 11 millions d’habitants. Nous accordons donc une importance particulière au développement de ce volet” a-t-il affirmé avant de conclure: “Le couple tuniso-français se porte bien en ce jour de Saint-Valentin”.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.