MAROC
08/02/2019 17h:35 CET

La Marocaine décédée dans l'incendie à Paris sera enterrée samedi à Meknès

Son corps doit être rapatrié ce vendredi soir.

Le HuffPost

DRAME - La dépouille de la jeune Marocaine décédée dans l’incendie criminel qui a ravagé, dans la nuit de lundi à mardi, un immeuble du XVIème arrondissement à Paris, sera rapatriée, vendredi soir, vers le Maroc, annoncent des sources consulaires à la MAP. 

L’opération de rapatriement, qui sera effectuée à partir de l’aéroport parisien d’Orly à bord d’un avion de la RAM, a été précédée, dans l’après-midi, d’une cérémonie de recueillement à l’Institut médico-légal de Paris. La levée du corps a été faite en présence des membres de la famille de la défunte et du Consul général du Maroc à Paris, Mustapha Bouazzaoui. 

Après l’arrivée à l’aéroport de Rabat-Salé, la dépouille sera acheminée vers Meknès où les funérailles sont prévues samedi. Le Consulat général du Maroc à Paris avait appris, mercredi, auprès des autorités françaises, que Miriam, une ressortissante marocaine âgée de 23 ans, était décédée dans ce tragique incendie. L’ambassade du Maroc en France avait alors indiqué que le consulat était en lien direct avec les membres de la famille de la victime pour les accompagner dans cette épreuve et pour les différentes formalités. 

Le quotidien français Le Parisien a rencontré son cousin, Yassine. Dans un témoignage touchant, il se rappelle de la “poupée de la famille”. Née à Nice, Miriam a grandi à Montpellier, dans le sud-est de la France avant de rejoindre Dijon puis la capitale, “pour finir sa licence de droit-comptabilité”, rapporte le journal français. ”À 23 ans, elle n’a même pas eu le temps de se marier. Elle était encore à fond dans ses études, elle n’a rien vu de la vie”, souligne son cousin.

Dix personnes ont trouvé la mort et plus de trente autres ont été blessées dans l’incendie.