MAROC
22/04/2019 18h:21 CET

Le Conseil des communautés israélites du Maroc salue le retour des élections des Instances représentatives

Une décision souhaitée par le roi Mohammed VI.

AFP via Getty Images

ELECTIONS - Le roi Mohammed VI avait ordonné, il y a quelques jours,  l’organisation des élections des Instances représentatives des communautés israélites marocaines, précisait vendredi un communiqué du ministère de l’Intérieur. Non-tenues depuis 1969, cette décision a été saluée par Serge Berdugo, secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc.

Suite à ces “Très Hautes Instructions” du souverain, le Conseil salue cette décision “qui répond aux attentes légitimes” des membres des communautés israélites du Maroc. Dans un communiqué, Serge Berdugo indique que ces instructions royales “permettent d’envisager l’avenir avec sérénité” et faire pleinement confiance aux autorités pour l’organisation de ces élections “dans le cadre de textes en vigueur”, a-t-il précisé.  

Le secrétaire général ajoute que le Conseil des communautés juives du royaume mettra à disposition du ministère de l’Intérieur des “pistes de réflexions” et espère l’adoption d’un “Modus Operendi pour l’organisation d’élections transparentes et crédibles dans des conditions qui préservent la cohésion, la solidarité et l’harmonie” de la communauté israélite. 

Le roi avait demandé également au ministre de l’Intérieur de veiller dorénavant au respect de la périodicité du renouvellement de ces instances conformément aux dispositions du Dahir du 7 mai 1945 relatif à la réorganisation des comités de communautés israélites, selon la même source.

Cette nouvelle est intervenue quelques jours après la visite du roi à Fès, où le souverain a lancé les travaux du nouveau musée juif de la ville. Le Conseil des communautés israélites du Maroc a lui, lundi, annoncé la nomination de Yoshiyahu Pinto en tant que “Av Beth Din”, c’est-à-dire dirigeant du Tribunal religieux.