MAROC
13/10/2018 16h:23 CET

Le concours du film court "Ana Maghribi(a)" dévoile les lauréats de sa cinquième édition

90 secondes top chrono par vidéo pour parler de "rencontre(s)".

Capture d'écran Youtube

COURT-MÉTRAGE - Lancée par l’Institut français du Maroc en août dernier, la cinquième édition du concours international de films courts “Ana Maghribi(a)”, littéralement “Je suis Marocain(e)”, a dévoilé ses 6 lauréats ce vendredi 12 octobre à Casablanca. Cette année, l’événement qui vise à stimuler la créativité des jeunes et à découvrir de nouveaux talents a reçu plus de 374 inscrits et près de 200 films envoyés depuis le lancement du concours dédié aux jeunes de moins de 30 ans. “Un chiffre qui prouve ce besoin d’expression chez une jeunesse qui a besoin d’un petit coup de pouce pour émerger et se révéler”, a déclaré Jean-Pierre Mahoué, Directeur général adjoint du l’institut français au Maroc. 

Le concours qui met en compétition des vidéos n’excédant pas les 90 secondes autour du thème “rencontre(s)”.  Rencontre amoureuse, virtuelle, surprenante, ou même rencontre avec soi, les participants ont exploré cet univers avec une empreinte particulière.

Pour cette édition 2018, c’est le cinéaste marocain Hicham Lasri qui a succédé à Latefa Ahrrare (2017), Nour-Eddine Lakhmari (2016), Narjiss Nejjar (2015) et Nabil Ayouch (2014) pour présider le jury.

Organisée par l’Institut Français du Maroc en partenariat avec Orange, en marge du programme Orange Talents, le jury de cette compétition créative comptait dans ses rangs l’acteur Omar Lotfi, la productrice Loubna El Hark, le directeur général d’Orange Yves Gauthier et le directeur général du studio créatif Jawjab Youssef Ziraoui.

HuffPost Maroc

Le premier prix a été remporté par “New World” de Mehdi Bounaji, suivi de “Contre Plongée” de Mohamed Hmimsa et de “Consolation” de Jawad Ahssini. 

Le jury a également attribué une mention spéciale à “SKEPTIK” de Ihab Bensalah. Le prix spécial de l’Institut français du Maroc, organisateur de ce concours, est revenu à “Ainsi vint la Pluie” de Fayrouz Harmatallah Sbaï. Enfin, le Prix du public a été décerné à d’Abdillah El Oufir pour “Balle sentimentale”.

Après le succès des quatre premières éditions, le concours lancé du 22 août au 3 octobre dernier a été marqué par une grande participation. En effet, 374 personnes se sont inscrites sur le site du concours et 193 films ont été envoyés de toutes les régions du Maroc et de France. 116 courts-métrage avait été retenus. Les 6 lauréats ont reçu leurs prix hier à Casablanca, et se sont vus offrir des stages de formation et des smartphones dernière génération.