TUNISIE
04/02/2019 12h:03 CET | Actualisé 04/02/2019 12h:05 CET

Le comportement du Tunisien sur internet passé au crible par Iheb Béji, Directeur Général de Medianet

60% de ce qui se connectent à internet ont moins de 45 ans en Tunisie.

Towfiqu Photography via Getty Images

Invité de la matinale d’Express Fm, Iheb Béji, Directeur Général de Medianet, société d’ingénierie informatique et web service, a présenté de nombreux chiffres intéressants concernant la consommation d’internet par les Tunisiens.

Ainsi, 60% de ce qui se connectent à internet ont moins de 45 ans en Tunisie, 18% ont entre 45 et 54 ans, 14% entre 55 ans et 64 ans, et 7% ont plus de 65 ans.

“Ce chiffre est intéressant, parce qu’il a été multiplié par 3. Cette tranche d’âge s’intéresse plus à internet et principalement aux réseaux sociaux” affirme Iheb Béji concernant ceux âgés de plus de 65 ans.

Parmi les appareils utilisés pour se connecter à internet, le mobile est l’outil privilégié par les Tunisiens. En effet, 57% des Tunisiens utilisent leurs smartphones pour se connecter sur internet.

Globalement, “le comportement du Tunisien n’a pas beaucoup changé, les pics restent sensiblement les mêmes” que l’année dernière estime le Directeur Général de Medianet.

Le pic du matin est à 10h55 minutes, celui de l’après-midi est à 14h00: “Ce qui est important à retenir c’est qu’entre 7h00 du matin et 12h00, les Tunisiens se connectent plus via desktop que via mobile. Cela veut dire que pendant les horaires de travail, les Tunisiens n’utilisent plus leurs smartphones pour se connecter, mais l’ordinateur du bureau”.

Après, les horaires de bureau, la connexion via smartphone augmente sensiblement et connait un pic entre 21h00 et 21h30 explique-t-il.

 

Le nombre de connexions via l’étranger a également augmenté de 5%. “Il était à 18% l’année dernière, il est à près de 23%”. 

Le nombre de connexions depuis l’étranger vient principalement de France à hauteur de 28% suivie de l’Allemagne à hauteur de 09%, de l’Algérie avec 07%.

Concernant les sites médiatiques, 24% des personnes qui se connectent ont moins de 35 ans: “Cela veut dire que les sites médiatiques sont consultés à hauteur de 75% par ceux qui ont plus de 35 ans”.

“Cela montre que les jeunes qui cherchent l’information vont sur les réseaux sociaux et pas sur les sites médiatiques” explique Iheb Béji.

Concernant le e-commerce, les performances s’améliorent: “Celui qui va sur un site de e-commerce, passe plus de temps, en moyenne sur ce site que sur d’autres types de sites”.

“Pour les sites de e-commerce, 54% des utilisateurs se connectent via mobile” indique-t-il notant cependant un fort taux de rebond.

“Le taux de rebond sur les sites de e-commerce, c’est à dire, le pourcentage de personnes qui quittent le site directement après y être rentrés, est de 47,85%. Cela veut dire que près de la moitié de ceux qui vont sur un site de e-commerce, le quittent immédiatement. Pourquoi? Soit parce qu’ils ne sont pas Mobile Friendly, soit parce que le produit et les informations le concernant ne sont pas clairs”.

Les femmes sont celles qui achètent le plus via des sites de e-commerce. En effet, parmi les clients des sites de e-commerce l’ont retrouve 56% de femmes pour 44% d’hommes.

Par ailleurs le taux de conversion en Tunisie se situe autour de 1%, c’est à dire, que “sur 100 personnes qui visitent un site de e-commerce, un seul réalise un achat. À l’étranger, ce chiffre se situe autour de 5%” explique Iheb Béji.

Quant au paiement en ligne: “10% seulement des acheteurs payent en ligne, alors que 90% payent à la livraison” conclut-il.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.