ALGÉRIE
03/09/2019 14h:48 CET

Le Comité national pour la libération des détenus appelle à un rassemblement jeudi devant le tribunal Sidi M’Hamed

Huffpost MG
Comité National pour la Libération des Détenus - CNLD

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), appelle les citoyens à se joindre au sit-in prévu ce 5 septembre devant le tribunal de Sidi M’Hamed. Ce rassemblement vise à dénoncer les arrestations "arbitraires" depuis le 22 février. Il coïncide également avec le passage devant le juge d'instruction de cinq détenus du port du drapeau Amazigh.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le Comité national pour la libération des détenus informe que cet appel s’inscrit dans un plan d’action en faveur de la libération de tous les détenus d’opinion et politiques.

 

 


Le comité dénonce “les pressions et chantage exercés par l’administration pénitentiaire d’El Harrach sur Samira Messouci, en détention depuis le 30 juin, à qui on a exigé le port du voile pour accéder aux soins médicaux”. Ils estiment que ces agissements “ne sont que des signes annonciateurs d’une république islamique couplée à une dictature militaire”, peut-on lire sur le communiqué.

 

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) déplore les “dérives du ministère de la justice et l’administration de la prison d’El Harrach notamment dans la lenteur de l’instruction judiciaire et dans le traitement de l’ensemble des détenus”. 
Pour rappel, cinq détenus du port du drapeau Amazigh comparaîtront devant le juge d’instruction ce jeudi 5 septembre. Il s’agit de Samira Messouci, Chalal Amokrane, Aouici Mustapha et Kichou El Hadi.