TUNISIE
27/07/2018 12h:00 CET

"Le cinéma dans notre quartier", un nouveau festival qui s'invite dans les quartiers populaires

Placé sous le slogan mobilisateur “Jib Korsik Wija”, il sillonnera plusieurs quartiers populaires partout en Tunisie

Fernelis Lajara / EyeEm via Getty Images

“Le cinéma dans notre quartier” est un nouveau festival qui aura lieu du 28 juillet au 15 septembre 2018 dans 24 quartiers populaires relevant de 11 gouvernorats de Tunisie.

Placé sous le slogan mobilisateur “Jib Korsik Wija”, il sillonnera plusieurs quartiers populaires partout en Tunisie dans le but de promouvoir la cinématographie, divertir la population et réconcilier le Tunisien avec le cinéma. De Sidi Hassine à Redayef et de Bazina à Sbeitla et la liste est longue, cette manifestation cinématographique proposera 34 couts-métrages et 11 longs métrages.

 Au line-up, 45 films en tout dont la plupart sont des courts-métrages de fiction, et des longs-métrage du genre documentaire réalisés par des professionnels et débutants parmi les étudiants dans les écoles de cinéma. Les projections auront lieu dans des lieux insolites tels que les parcs et les grandes places publiques de quartiers situés dans diverses villes relevant de 11 gouvernorats du pays.

 Outre le Grand-Tunis, -Tunis, Ben Arous et Manouba-, le festival se déplacera dans des quartiers de villes comme Sejnene et Bazina (Bizerte), Tibar (Béja), Bouhjar, Sayeda et Moknine (Monastir), Menzel Bouzelfa et Kelibia (Nabeul), Redayef (Gafsa), El Hamma (Gabès), Ben Guerdane (Medenine) et Sbitla (Kasserine).

  Cette manifestation cinématographique est organisée par la Fédération tunisienne des Ciné-Clubs (FTCC) avec le soutien de “Tfannen-Tunisie Créative”, un projet financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme d’appui au secteur de la Culture en Tunisie (PACT). 

   Le programme de cette nouvelle manifestation cinématographique a été dévoilé jeudi au cours d’une conférence de presse tenue à la cité de la Culture par Manel Souissi présidente de la FTCC, Bechir Makni, coordinateur du festival et membre du FTCC ainsi que Asma Ben Hassine représentante du projet T’fanen (Tunisie créative) . Ils ont parlé d’un cinéma pour tous dans le cadre d’un festival orienté vers un public, généralement peu habitué à fréquenter les salles, et qui cherche à donner de la visibilité à des oeuvres cinématographiques tunisiennes peu connues.

   Selon Souissi, le but est aussi de contribuer à pallier le manque constaté dans le circuit de distribution des films dans des régions où il n’existe pas de salles de projection, notamment celles de l’intérieur du pays. La FTCC ambitionne d’élargir son réseau de ciné-clubs, actuellement composé de 30 clubs, mais aussi de toucher plus de quartiers dans le futur. 

   Le coordinateur du festival a parlé de films sélectionnés selon les critères de qualité, du thème et du genre, avec un large choix entre films pour adultes et autres pour enfants. Le programme est axé sur des oeuvres n’ayant pas eu assez de visibilité auprès des cinéphiles, à travers une liste fournie par le Centre national du Cinéma et de l’Image (CNCI), a-t-il ajouté.

   En prenant la parole, Asma Ben Hassine a quant à elle souligné la qualité de ce projet qui a été retenu par Tfannen (Tunisie créative) un projet de financement culturel européen d’une valeur de cinq millions de dinars.

   L’organisation sera assurée par les ciné-clubs de chaque région qui assureront le choix des lieux des projections, la présentation des films et l’animation des débats.

Parmi les oeuvres proposées, figurent les documentaires “Le Martyr Heureux ” de Habib Mestiri, ” Fellaga 2011 ” de Rafik Omrani, ” Zaineb n’aime pas la neige” de Kaouther Ben Henia, ” Chroniques de la Révolution ” de Habib Mestiri, ” Mémoire Noire ” de Hichem Ben Ammar et ” Benzine ” de Sara Abidi. Dans le genre fiction, il y a aura des courts métrages comme ” Peau de Colle ” de Kaouther Ben Henia, ” Bobby ” de Mehdi Barsaoui, ” Sabbat El Aid” d’Anis Lassoued, ” Père ” de Lotfi Achour, et ” O ! Capitaine des Mers.. ” de Hichem Ben Ammar, réalisateur et directeur de la Cinémathèque tunisienne.

   Le Festival “Le cinéma dans notre quartier” est né d’une initiative de la FTCC datant de 2015 sous le slogan “Eteint la télé, apporte ta chaise et le cinéma viendra à toi”.

L’aventure qui avait à l’époque couvert des quartiers du Grand Tunis se poursuit cette année dans le même souci de démocratiser l’accès à la Culture. Parmi les objectifs stratégiques de ce évènement culturel : la promotion de l’art cinématographique comme outil de lien social, de citoyenneté, de développement de l’individu, la consécration de la culture de la proximité en amenant le cinéma là où il n’existe pas: dans les villages, les quartiers, les écoles, la rue, les hôpitaux, les prisons etc. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.