TUNISIE
22/08/2019 18h:11 CET | Actualisé 22/08/2019 18h:58 CET

Le chef du gouvernement Youssef Chahed délègue ses pouvoirs à Kamel Morjane le temps de la campagne électorale

Ce cas est prévu par la constitution...

Le chef du gouvernement et candidat à l’élection présidentielle Youssef Chahed a annoncé, jeudi à la Télévision nationale, avoir décidé de déléguer ses pouvoirs au ministre de la Fonction publique Kamel Morjane, le temps de la campagne électorale.

“J’annonce conformément à l’article 92 de la Constitution, déléguer mes pouvoirs au ministre de la Fonction publique Kamel Morjane” a affirmé le chef du gouvernement.

En effet, l’article 92 dans son dernier alinéa prévoit cette possibilité: “En cas d’empêchement provisoire du Chef du gouvernement, il délègue ses pouvoirs à l’un des ministres”

 

“Je tiens à ce que ces élections se passent dans les meilleures conditions” a-t-il expliqué rappelant avoir donné l’exemple en publiant sa situation fiscale et appelant les autres candidats à en faire autant.

Alors que plusieurs partis politiques l’appellent à démissionner, Youssef Chahed indique refuser cette solution: “Selon la constitution, la démission du chef du gouvernement vaut démission du gouvernement dans son ensemble”. Or cela ne serait pas “responsable” à quelques jours des élections et face à des échéances importantes a-t-il poursuivi.

En choisissant Kamel Morjane comme chef du gouvernement par délégation, Youssef Chahed est loin de faire un saut dans l’inconnu. En effet, le ministre de la Fonction publique est depuis le 24 mai dernier président du conseil national de Tahya Tounes, parti fondé par le chef du gouvernement.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.