MAROC
26/11/2018 15h:56 CET

Le Britannique arrêté aux Emirats Arabes Unis pour espionnage gracié

L'affaire avait provoqué l'émoi en Grande-Bretagne.

LeFigaro.fr

INTERNATIONAL - L’affaire avait provoqué l’émoi en Grande-Bretagne. Il y a quelques jours, Matthew Hedges, doctorant britannique, était condamné à perpétuité pour espionnage par les Emirats Arabes Unis. Il a finalement été gracié ce lundi 26 novembre par le président émirati, le Cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane, rapporte l’AFP. Une annonce qui intervient quelques jours avant la fête nationale du pays, durant laquelle des prisonniers sont traditionnellement graciés.

L’annonce a été saluée sur Twitter par le ministre britannique des Affaires Etrangères, Jeremy Hunt:

“Des nouvelles fantastiques concernant Matthew Hedges. Bien que nous ne soyons pas d’accord avec les accusations, nous sommes reconnaissants au gouvernement des Émirats Arabes Unis d’avoir résolu rapidement la question. Mais c’est aussi un moment doux-amer quand nous nous souvenons de Nazanin et les autres innocents détenus en Iran. Justice ne sera pas vraiment faite jusqu’à ce qu’eux aussi soient en sécurité à la maison.”

Malgré cette libération, les Emirats continuent d’accuser le doctorant de 31 ans d’être un agent du MI6, les services secrets britanniques.

Comme le rapporte The Guardian, les autorités émiraties ont présenté comme preuve, lors d’une conférence de presse ce 26 novembre, une vidéo du jeune homme en train d’avouer être un agent du MI6 en mission pour “découvrir les secrets militaires de l’Emirat”.

Cependant, comme l’explique le journal britannique, Matthew Hedges avoue dans cette vidéo, occuper le poste de capitaine au MI6, un grade qui n’existe pas au sein de l’organisation.

Arrêté en mai dernier, Matthew Hedges, étudiant à l’université de Durham, en Grande-Bretagne, se trouvait dans le pays pour conduire des entretiens “sur la politique étrangère et la stratégie du pays en termes de sécurité”, rapporte l’AFP. Une “couverture” pour le procureur général des Émirats, cité par l’agence de presse.