MAROC
04/01/2019 17h:52 CET

Le Brésil confirme officiellement le transfert à Jérusalem de son ambassade en Israël

"Cette question de la Palestine lasse les gens", a déclaré le nouveau président brésilien.

Yahoo! Owned Content

INTERNATIONAL - C’est désormais officiel. Après en avoir fait une promesse pendant sa campagne, Jair Bolsonaro annonce officiellement sa volonté de transférer l’ambassade du Brésil de Tel Aviv à Jérusalem, annonce l’AFP.

Selon l’agence de presse, citant la chaîne brésilienne SBT, le nouveau président a déclaré s’être mis d’accord sur ce transfert “lors de ses entretiens avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou”, venu au Brésil à l’occasion de l’investiture du nouveau président brésilien.

Ce dernier s’est rendu vendredi 28 décembre au Brésil pour une visite officielle de cinq jours. Visite au cours de laquelle Jair Bolsonaro a proclamé que les deux pays seront “des frères à l’avenir”, rapporte France24.

“Cette question de la Palestine lasse les gens”

Une annonce qui fait craindre à certains des représailles économiques des pays arabes contre le Brésil, premier exportateur mondial de viande halal.

Un risque qui n’inquiète pas Bolsonaro pour qui “une grande partie du monde arabe est alignée ou en train de s’aligner sur les Etats-Unis, et cette question de la Palestine lasse les gens dans une grande partie du monde arabe”, a-t-il déclaré, rapporte l’AFP.

L’ancien militaire de 63 ans, Jair Bolsonaro, a été élu chef de l’Etat brésilien à la suite des élections du 28 octobre, grâce à une large victoire dans les urnes. Il est violemment contesté par une partie de l’opinion brésilienne suite à de nombreux dérapages misogynes, racistes et homophobes qui lui ont valu d’être appelé “le Trump brésilien”.

Le nouveau président du Brésil a, cependant, su rallier les foules autour de son programme contre l’insécurité et la corruption, comme le rapporte Le Monde. “Sa carrière est exempte de toute accusation de corruption, tandis que le PT (ndlr: le Parti des Travailleurs) est, lui, impliqué dans l’un des plus vastes scandales de corruption mis au jour dans l’histoire du pays”, rappelle le journal français.