TUNISIE
27/11/2018 17h:00 CET | Actualisé 27/11/2018 17h:13 CET

Le Bourghol, ce qu'il faut savoir sur ce plat hivernal alléchant

Les déclinaisons de recettes à base du bourghol englobent tout le Moyen-Orient

Pour affronter le froid, quoi de mieux qu’une soupe de bourghol bien piquante. Plat typique de la cuisine tunisienne, le bourghol vient de l’appellation turque: bulgur.

Les déclinaisons de recettes à base du bourghol englobent d’ailleurs tout le Moyen-Orient. En Syrie et au Liban, le bourghol sert d’ingrédient principal pour préparer les plats deTaboulé ou encore de Kebbeh.

Youtube
Kebbeh

En Turquie, le bourghol est concocté avec des légumes. Il est aussi l’ingrédient principal pour préparer le kechek, un plat populaire dans certains pays du Moyen-Orient (Liban, Irak...)-mélangé avec du yaourt fermenté- et dans des pays d’Asie centrale- préparé par exemple avec des bouillons de viande ou du lait. 

En Tunisie, le bourghol est un soupe piquante préparée avec des légumes frais et secs, de l’ail, et surtout une bonne dose de Harissa. Il peut servir d’ingrédients principal pour concocter une salade bien rassasiante ou pour remplacer le couscous pour préparer un plat avec des viandes.

Le bourghol provient d’un mélange d’eau et de blé qu’on prépare dans un grand récipient puis qu’on cuit sur le feu. Une fois, les grains cuits, on les sèche au soleil, puis on les concasse finement ou grossièrement. 

Riche en fibre et en bétaïne, le bourghol a des vertus nutritionnelles variées. Il apporte à l’organisme du glucide à index glycémique bas et à forte teneur en éléments minéraux.

 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.