ALGÉRIE
04/03/2019 18h:38 CET

Le blogueur Merzoug Touati est libre

DR

Le blogueur Merzoug Touati a été condamné en appel ce lundi 04 mars 2019 par le tribunal criminel de Skikda à une peine de deux ans de prison ferme et trois ans de prison avec sursis. Détenu depuis janvier 2017, il retrouve ainsi la liberté. 

Le procureur a requis une peine de 5 ans de prison ferme contre le blogueur.

Merzoug Touati avait été condamné à 10 ans de prison ferme par le Tribunal criminel de Béjaïa en mai 2018.

Merzou Touati est accusé d’espionnage “avec des agents étrangers dans l’objectif de porter atteinte à la position diplomatique de l’Algérie”. Il est également accusé d’“incitation à prendre les armes” et “incitation à attroupement non armé”.

Dans leurs plaidoiries, les avocats du blogueur dont Me Salah Dabouz, Zoubida Assoul, Hamaili Boubaker et Hakim Saheb, ont démonté les accusations susnommées, expliquant que le Merzoug Touati, chômeur, "n’est pas en mesure de détenir des informations susceptibles d’intéresser des puissances étrangères", rapporte El Watan.

Le blogueur, âgé de 30 ans, était détenu depuis janvier 2017, après avoir publié un post sur Facebook et une vidéo sur Youtube, “encourageant les troubles civils” selon les autorités.