MAROC
12/07/2018 10h:09 CET

Le BCIJ démantèle une cellule terroriste pro-Daech à Zaouiat Cheikh, Oulad Teïma et Marrakech

Ils planifiaient des attaques terroristes dans le royaume.

STR via Getty Images

TERRORISME - Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) a démantelé, jeudi, une cellule terroriste composée de sept extrémistes partisans de Daech, âgés entre 22 et 32 ans et s’activant entre Zaouiat Cheikh, Oulad Teïma et Marrakech.

L’arrestation a eu lieue dans le cadre de la lutte contre les menaces terroristes, indique le ministère de l’Intérieur. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que les suspects s’adonnaient à de la propagande pour le groupe terroriste Daech à travers des campagnes faisant l’apologie des actes barbares, en parallèle à leur participation “au recrutement et à l’embrigadement de jeunes dans le but de planifier des attaques terroristes portant atteinte à la sécurité et à la stabilité du Royaume, à l’instigation d’un des dirigeants de Daech”, poursuit le ministère dans un communiqué.

Parmi les membres de cette cellule, certains étaient en relation avec des éléments de la cellule terroriste partisane de Daech démantelée le 14 octobre 2017 à Fès, lors d’une opération qui avait permis la saisie d’armes à feu, de munitions et de produits chimiques pour préparer et fabriquer des explosifs, selon la même source.

Cette nouvelle opération a permis la saisie d’appareils électroniques divers, d’armes blanches et de câbles électriques, en plus de communiqués émis par Daech et certaines de ses branches.

Les mis en cause seront déférés devant la justice dès la fin de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.