TUNISIE
04/07/2018 11h:23 CET

Le Barça impliqué dans un trafic d'organe pour venir en aide à Eric Abidal?

Eric Abidal avait été opéré en 2012 pour une greffe du foie.

LLUIS GENE via Getty Images

SPORT - Nommé directeur sportif du FC Barcelone début juin, l'ancien footballeur français Eric Abidal se retrouve au cœur d'une étrange affaire ce mercredi 4 juillet.

D'après le quotidien espagnol El Confidencialdes écoutes téléphoniques dirigées contre l'ancien président du club du FC Barcelone, Sandro Rosell, permettraient de prouver l'existence de "l'achat illégal d'un foie" pour la transplantation dont avait bénéficié le joueur Eric Abidal en avril 2012.

Passé de condamné à miraculé après une opération pour une tumeur au foie en mars 2011, Eric Abidal, alors joueur au FC Barcelone, avait réussi a retrouver son meilleur niveau en un temps record. Il avait même pu disputer la finale de la Ligue des Champions remportée par son équipe contre Manchester United. Obligé de recevoir une greffe de foie en raison de l'aggravation de son cancer l'année suivante, il avait subi cette transplantation grâce à son cousin, prénommé Gérard, d'après le communiqué du club du Barça au moment des faits.

Selon les informations d'El Confidencial la garde civile et la police espagnole ont "intercepté au moins quatre appels" dans lesquels Sandro Rosell "admet implicitement avoir 'acheté illégalement un foie'" pour son ancien joueur, Eric Abidal.

 

Le tribunal de Barcelone s’est immédiatement saisi de l’affaire et une enquête pour trafic d’organes a été ouverte. Pour la défense de l’ancien président du Barça il est “assez étrange de penser que vous pouvez acheter un foie illégalement et le transplanter dans un hôpital public”.

De son côté, l’ancien international français aux 67 sélections ne s’est pas encore exprimé sur le sujet.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.