ALGÉRIE
05/07/2018 15h:03 CET

Le 3 octobre à Beyrouth: La "Startup Battlefield" de TechCrunch arrive en région MENA

Depuis son lancement en 2007, cette compétition a vu la participation de quelques 750 startups qui ont levé, à fin 2017, environ 8 milliards de dollars de fonds.

DR

Elle a vu naître “Dropbox”, “Yammer”, “Qwiki”, “Trello” et bien d’autres startups technologiques. La “Startup Battlefield” de TechCrunch arrive en région MENA pour l’édition 2018. Depuis son lancement en 2007, cette compétition a vu la participation de quelques 750 startups qui ont levé, à fin 2017, environ 8 milliards de dollars de fonds. Une occasion à ne pas rater pour tous ceux qui ont des projets et des idées à développer.

“Le premier concours des startups de TechCrunch arrive dans la région MENA”, annonce le magazine technologique online. “TechCrunch organise son premier concours pour les startups basées au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA). Nous avons voulu apporter cette compétition dans la région depuis longtemps, et maintenant grâce à notre sponsor, Facebook” qui sera organisée ” à Beyrouth le 3 octobre de cette année”, précise un article de la revue électronique.

“TechCrunch est impatient d’en savoir plus sur la scène émergente et technologique en plein développement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et nous espérons que Startup Battlefield aidera à identifier et développer les meilleures startups de la région. Nos éditeurs sélectionnent soigneusement les meilleures startups qui rivaliseront avec des centaines d’applications, et recrutent des juges de classe mondiale pour poser des questions difficiles et choisir les gagnants. Les rédacteurs de TechCrunch entraînent les créateurs de startups à faire des pas brillants sur scène lors de l’événement Startup Battlefield”, ajoute la même source.

Le concours “TechCrunch Startup Battlefield MENA 2018” aura lieu au “Beyrouth Digital District”. Les candidats peuvent désormais postuler sur “Apply Techcrunch” à l’adresse suivante : apply.techcrunch.com. La compétition se déroulera comme suit : Une pré-sélection de 15 projets aura lieu parmi toutes les candidatures éligibles. “Chaque équipe de Battlefield reçoit un coaching professionnel et gratuit” de la des organisateurs “afin qu’ils soient prêts à monter sur scène et à faire face à un jury de quatre juges composé d’entrepreneurs, de technologues et d’investisseurs expérimentés dans chaque catégorie technologique”.

“Toutes les équipes en compétition disposent de six minutes pour présenter leur entreprise et présenter une démonstration du produit - devant un auditoire en direct - aux juges de Startup Battlefield”. Suivra immédiatement “une séance de questions-réponses rigoureuse”. Les juges choisiront par la suite “la startup la plus prometteuse du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord” dont les fondateurs recevront un chèque de 25.000 $ US et un voyage pour deux personnes pour participer au concours de startup “TechCrunch Disrupt en 2019″ (en supposant que l’entreprise se qualifie encore pour la compétition)”, indiquent les organisateurs.

Les démarches et les conditions

Quels sont les critères de choix des projets ? “Les juges choisiront les startups qui ont le produit ou le service le plus susceptible d’entrer dans une production commerciale complète et ont le plus grand impact sur le potentiel humain”.

Tous les pays de la région MENA sont concernés par ce concours, y compris les pays du Maghreb. Il faut cependant répondre à certaines conditions. Parmi elles : La startup doit être en phase de “lancement”, avoir “son siège dans l’un de ces pays éligibles”, disposer d’un “produit fonctionnant correctement, en version bêta, ou en production”, “avoir bénéficié d’une publicité limitée” (articles de presse ou autres), et “n’avoir aucun conflit de propriété intellectuelle connu”.

La date limite pour postuler à ce concours a été fixée pour le 17 juillet 2018 à 17h. Les confirmations seront envoyées aux candidats le 31 août 2018 à 17h.

A noter que les frais de participation au pitch ne sont pas couverts. Mais “TechCrunch essaiera de trouver une aide financière pour une startup qui en a besoin pour atteindre l’événement de Beyrouth”.

“Gagner ou perdre, chaque équipe qui participe à Startup Battlefield bénéficie d’une visibilité inestimable auprès des investisseurs et de la couverture médiatique - en plus de l’accès au réseau des anciens de Startup Battlefield. Cette communauté est composée de près de 750 entreprises qui ont recueilli collectivement plus de 8 milliards de dollars de financement et réalisé plus de 100 produits”, affirment les organisateurs.