MAROC
03/06/2019 18h:19 CET | Actualisé 03/06/2019 18h:20 CET

LDC Afrique: la FRMF va demander à ce que la finale retour WAC-EST soit rejouée

"Il y a deux solutions: soit nous faire rejouer la finale sur un terrain neutre, soit nous déclarer vainqueurs de la compétition"

FETHI BELAID via Getty Images

FOOTBALL -  Suite au match ayant opposé vendredi dernier l’EST Tunis au Wydad de Casablanca, dans le cadre d’une finale retour de Ligue des Champions d’Afrique chaotique, la Confédération africaine de football (CAF), a annoncé la tenue d’une réunion d’urgence demain, mardi 4 juin, à Paris.

Un rendez-vous auquel assistera Fouzi Lekjaa, non seulement en sa qualité de président de la Fédération royale marocaine de Football (FRMF), mais aussi en tant que troisième vice-président de la CAF.

Une source au sein de la FRMF confie à notre rédaction la stratégie envisagée: l’instance compte demander la programmation d’une nouvelle finale en terrain neutre, voire de reconnaître d’emblée le Wydad de Casablanca champion de la compétition.

“Il y a des lois et on ne fait que de demander nos droits. Pour nous il y a deux solutions: soit nous faire rejouer la finale sur un terrain neutre, soit nous déclarer vainqueurs de la compétition. Nous devons demander le maximum”, martèle cette source.

Rappelons que la finale ayant opposé le WAC à l’EST s’est soldée par une victoire pour les Tunisiens. Les joueurs du WAC ont refusé de poursuivre le match dès la 59ème minute de jeu, après un but qui leur a été refusé sans consultation de la VAR qui, selon les arbitres, n’était pas opérationnelle. Un scandale auquel le président du club rouge n’a pas tardé à répondre. Le dirigeant du club a annoncé samedi dernier, l’intention du club de saisir la Fédération internationale de Football et le tribunal arbitral du sport (TAS) à propos du “massacre arbitral” de la finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique contre l’Espérance de Tunis (EST), disputée  au stade olympique de Radès, dans la banlieue de Tunis.