MAROC
18/09/2018 18h:43 CET

L'Boulevard: le festival annonce les vainqueurs de la compétition Tremplin

Parmi les 19 groupes de rap, métal, et fusion sélectionnés.

AIC Press

CULTURE - Les nouveaux talents se sont succédé sur la scène du R.U.C du 14 au 16 septembre pour la 18e édition du festival L’Boulevard. Cette année, 19 groupes de différents styles ont été sélectionnés par l’équipe de l’EAC-L’Boulvart pour participer à la compétition Tremplin.

Le public a pu découvrir, vendredi dernier, 8 rappeurs et groupes de rap, notamment le Kénitri S Boy, l’Ivoirienne Anycris, le Fassi Dr Jay, les Casablancais YA, Lil Eytch, et le groupe L’fare9. Le HuffPost Maroc est allé à la rencontre de quelques uns de ces nouveaux talents (vidéo ci-dessus).

C’est finalement le rappeur Dzak qui a remporté le 1er prix et Blandy le 2e prix. Le Casabancais Dzak, passionné de hip hop américain, était passé par la Positive School des Étoiles de Sidi Moumen qui permet aux jeunes rappeurs d’améliorer leur flow et leur écriture. Blandy quant à lui s’est fait connaître avec un premier single en 2012, “7sabek serf”. 

La scène du R.U.C a fait place, le 15 septembre, aux rockeurs et métalleux du Maroc. Six groupes étaient en compétition, mais c’est le groupe de métal progressif Kawn qui a su le plus séduire le jury. Formé en 2016, le groupe de musiciens a commencé par reprendre les chansons de leurs groupes préférés avant d’écrire leurs propres titres qu’ils ont fait découvrir, samedi, aux spectateurs de L’Boulevard. Le trio meknessi CYN a quant à lui remporté le 2e prix grâce à leur leur sons djent et metalcore.

Cinq groupes de fusion ont fait bouger, dimanche, le public de L’Boulevard. Avec des influences reggae et funk, le trio souriri Hahoma a su se démarquer et a remporté le premier prix. Le deuxième prix est revenu au groupe casablancais formé en 2014, Sa Drum, aux sonorités rock et afro.

Les six vainqueurs bénéficient d’une formation du 17 au 19 septembre au R.U.C, au Boultek et à L’Uzine avant de remonter sur scène du 20 au 23  septembre.

Lors de ces derniers jours du festival, les spectateurs peuvent également s’attendre à une pléiade d’artistes marocains et internationaux notamment Toto, Shayfeen, Tootard, Mad Professor ou encore l’Orchestre national de Barbès.