MAROC
17/09/2019 13h:58 CET | Actualisé 17/09/2019 17h:30 CET

L'Boulevard 2019, festival des looks

Au L'Boulevard, il n'y a pas que de la musique, mais aussi des looks à découvrir.

L’BOULEVARD - Cette année encore, les jeunes casablancais se sont donnés rendez-vous au stade R.U.C pour la 19ème édition du L’Boulevard. 

Un public venu écouter ses groupes préférés, découvrir de nouveaux sons, mais aussi afficher son look! En effet, on ne va pas au L’Boulevard sans faire un petit effort vestimentaire. Si certains restent dans les codes classiques de leur genre de prédilection, d’autres poussent l’originalité un peu plus loin. Cheveux teints, tenues couleur fluo, mélange de matières et imprimés, les jeunes rivalisent d’originalité pour ne pas passer inaperçus, que ce soit sur la pelouse, sur scène, ou sur Instagram, où les clichés des meilleurs looks sont largement partagés. Autres stars de ces dernières éditions, les cosplayers, avec leur impressionnants costumes faits mains. On se bouscule pour se prendre en photo avec eux. 

Le HuffPost Maroc vous propose de découvrir quelques-uns des looks les plus marquants de l’édition 2019 de L’Boulevard:

Salma Khouja/Huffpost Maroc
Khadija, amatrice de rap et de couleur mauve à l'évidence. La jeune femme qui arbore, à l'occasion, une des tendances de cette édition, dans la section rap, du sportswear vintage mêlé à des couleurs flashy.
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Imprimés dépareillés, banane portée en bandoulière, style faussement vintage. Mehdi et Saad ont du style et ils le savent. Rien n'est laissé au hasard. Les deux jeunes hommes, rencontrés lors du premier jour du festival, dédié au rap, mêlent parfaitement les tendances associées au genre. On les croirait tout droit sortis d'un clip de PNL!
Salma Khouja
Tout est dans les accessoires. Jeune tatoueuse à Casablanca, le look de Majda semble, certes, plus "classique" par rapport à celui des autres festivaliers, mais les attentions accordées aux détails (lunettes en forme de cœur, sandales portées avec des chaussettes, tatouages), lui tirent son épingle du jeu.
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Hamza est plus un fan de rap que de métal. Samedi, nous avons croisé le jeune homme, dont la tenue ultra travaillée n'est pas passée inaperçue. "Je fais tous les jours attention à mon look", nous confie Hamza, dont la natte (parfois lâchée) apporte une touche bien particulière à son look.
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Elle a littéralement des étoiles dans les yeux! Nadia, chanteuse de métal maroco-biélorusse, représente un des profils difficiles à ignorer dans ce festival. Dans une journée dédiée au rock et métal, genres peu connus pour leurs penchants pour les couleurs, son look jeune fluo et ses faux tatouages l'ont fait sortir du lot habituel.
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Nadia
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Visiblement, le jaune fluo était LA couleur de cette édition. Et Hajar est loin de faire exception à la règle. Populaire sur Instagram, cette dernière a enchaîné les poses et photos avec le public. Il faut dire que la jeune femme n'a pas lésiné sur les détails, y compris pour son sac, qui semble s'inspirer des oursons en cuir édités par Gucci il y a quelques années.
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Métalleuse dans l'âme! Fadoua dispose de tous les accessoires indispensables pour le décréter. T-shirt à l'effigie de son groupe préféré, cheveux teints, bas résilles, bottes, rouge à lèvres flashy... Il faut dire que la jeune femme baigne dans cet univers depuis son enfance. En effet, père, mère, frère... toute sa famille sont des métalleux en puissance. La relève est assurée!
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Sanaa est une figure du L'Boulevard. Depuis quelques années déjà, la cosplayeuse, qui s'inspire des affiches du festival, interpelle les festivaliers par ses différents looks. Cette année, elle a choisi le look d'amazone, avec une large fausse peau de lion et fourrure aux bras.Deux ans auparavant, elle avait déjà fait sensation avec son look s’inspirant de la mascotte de l’édition 2017.
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Sanaa
Salma Khouja/HuffPost Maroc
"Tous les metalleux sont dans leur cœur des Vikings". C'est en ces termes que Youssef, membre aussi du groupe de cosplayeurs, décrit son choix pour ce costume qu'il a fabriqué lui-même. Le guerrier viking, fier de le porter, est à présent prêt au "combat".
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Ayoub
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Autre cosplayeur de l'édition, Mustapha s'inspire, lui, plus de l'univers Manga. Son costume semble, d'ailleurs, être un mélange de cultures, s'imprégnant à la fois de la tradition marocaine et des looks Manga, notamment la fameuse chevelure des personnages des dessins animés japonais.
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Le métal n'est pas tout à fait leur genre de prédilection. Ils se disent plus fusion, leur look clairement inspiré du Manga culte One Piece. Un look "marocanisé", pour l'occasion par le quatuor formé par Safia, Saad, Hiba et Mohammed. Originalité oblige!
Salma Khouja/HuffPost Maroc
Maquilleur populaire sur Instagram, Chadi et ses claquettes Star Wars sont comme chez eux au L'Boulevard. Il faut dire que c'est aussi un habitué des lieux.Le jeune homme s'est fait connaitre du public casablancais l'an dernier quand Beth Dito, de passage à Jazzablanca, a cité son nom plusieurs fois sur scène, le qualifiant de "nouvel ami".